lun.

15

oct.

2012

Budget de la France : le conseil de discipline est en marche

Je parlais dans mon intervention sur le Traité européen et la loi organique des bonnes fées nationales et européennes qui ne manqueraient pas d’intervenir pour nous tenir la main dans le vote du budget de la France.

Je ne croyais pas si bien dire : nous avons vu aujourd’hui au Parlement français ce spectacle extraordinaire de divers responsables européens, commissaire européenne, présidents de commissions du parlement européen, invités à intervenir avant nos débats sur la loi de finances pour s’assurer que les députés français avaient bien compris dans quel sens il était nécessaire de voter. 

Que dire d’une pareille invitation ?

Est-ce une manière de revenir sur l’affirmation souvent entendue ces jours-ci au Palais-Bourbon que le Parlement restait libre et souverain dans les choix budgétaires ?

Serait-ce un message plus subtil pour nous faire savoir que les instances européennes surveillaient nos incartades potentielles ?

Ne s’agit-il pas finalement de faire avaler au Parlement français l’ensemble de règles rigides, dites « semestre européen » et « six-pack », préparées par les autorités européennes pour mettre sous surveillance les budgets des Etats de la zone Euro ?

Cynisme ou maladresse ? Dans le meilleur des cas, cette interférence laisse coi.

 

 

Permanence parlementaire

 

1, avenue du

Général de Gaulle

02200 Soissons

 

tél : 03 23 59 60 69