mer.

13

mars

2013

Mon nouveau blog est en ligne !

Mon nouveau blog a été mis en ligne la semaine dernière.

 

Il est accessible à l'adresse suivante : www.mfbechtel.fr

 

 

Vous pouvez désormais vous abonner à ma newsletter.

 

Retrouvez-moi également sur Twitter @MFBechtel

lun.

11

févr.

2013

Mariage pour tous : pourquoi je m'abstiendrai

J'appartiens à un mouvement politique qui a été à l'origine du premier dépôt d'un projet de loi légalisant une union officielle des couples homosexuels : le « contrat d'union civile », déposé en 1992 par JP Michel et JP Chevènement, qui devait devenir le PACS.


Aujourd’hui, je n'ai pas honte de le dire, il m'a fallu attendre les débats pour arrêter ma position sur le projet de loi. Ni l'écoute, ni les échanges ni la réflexion personnelle qui les avait précédés ne m'avaient totalement éclairée. J'ai suivi ces débats dans le temps que m’ont laissé les graves problèmes économiques de ma circonscription, à mes yeux prioritaires, ainsi que le reste du travail législatif. A l'issue des débats, j'ai décidé de m’abstenir sur ce texte.

 

Je dois à mes électeurs d’en donner les raisons.


Au fil du temps, le sujet m’a paru se ramener à trois questions.


La première question porte sur le principe même de l’intervention du législateur sur un sujet de société fondamental. La seconde sur la philosophie réelle qui, sous la passion des débats, sous-tend les deux positions opposées : état de nature contre principe d’égalité. La troisième est une interrogation sur les solutions apportées par la loi au regard de ce qu’il était nécessaire et légitime de faire.


Première question : le vote qui aura lieu mardi prochain à l’Assemblée Nationale répond-il à une demande impérieuse du corps social ? Engage-t-il un changement de société, voire de civilisation ? Je ne le crois pas.

 

Si le projet de loi sur le « mariage pour tous » a bien donné lieu à une multitude de débats passionnés, de manifestations et autres messages électroniques aux députés, en amont, il ne me semble pas que les Français l’aient réclamé de manière urgente. Il n’est que de parler avec des maires ruraux, fort nombreux dans notre pays, pour mesurer à quel point le mariage pour tous est absent de leurs préoccupations. La relative indifférence du corps social justifiait-elle une telle croisade ? La nouvelle loi reconnaît-elle un besoin social qu’il n’était plus possible de réfréner ? C’est le point de vue de certains ardents défenseurs du texte. Je n’y crois pas pour ma part et c’est un premier motif de mon abstention. Associations et porte-parole virulents ont sans doute largement confisqué l'opinion réelle du pays et trop impressionné les auteurs du projet.

 

Certes, nul ne peut prophétiser ce que seront des évolutions qui en elles-mêmes échappent au législateur. Mais quelles qu’aient pu être de part et d’autre les déclarations ou commentaires sur ce point, je crois la vérité plus prosaïque : c’est l'état réel de la société qui fera de cette loi une nouveauté plus ou moins remarquable. Je rejoins ici un discours que j’ai souvent entendu à gauche (hors du Parlement) : ouvrons ce qui n’est après tout qu’une simple possibilité, et laissons la réalité trancher.


Deuxième question : peut-on être contre le mariage pour tous au nom de « l’état de nature » ? Ou pour au nom du principe d’ « égalité par le mariage » ? L’un et l’autre argument me semblent largement dévoyés.

 

Les auteurs de nombreux amendements n'ont cessé de confondre « l'état de nature » et les principes du « droit naturel » qui en sont l'opposé. Tous les progrès de la civilisation ont consisté à créer un droit qui, précisément, refuse d'entériner l'état de nature, à commencer par la loi du plus fort. Le « droit naturel » a été le couronnement de cet effort, par la définition de principes qui reconnaissent dans l'humanité des droits universels, en premier lieu la liberté et l'égalité. En réalité, en se référant sans cesse à la « nature », le camp conservateur a tenté d'effacer la religiosité qui imprègne sa vision du monde, peinant à développer une perception laïque de l'institution du mariage et de la famille.

 

Le camp progressiste est, lui, la proie d’une angoisse opposée : celle de n’être pas assez moderne dans la lutte contre les discriminations. Celle aussi de se laisser dépasser par des pays qui, il n'y a guère, étaient à juste titre perçus comme arriérés en matière de droits et libertés. C'était méconnaître que certains ajustements à la modernité ont sauté par-dessus la phase de maturation. L'exemple de pays comme le Royaume-Uni ou l'Allemagne, qui ont retenu des solutions plus nuancées que celles de vieux pays catholiques secouant le joug, aurait été une meilleure inspiration. Certes, le discours d’une très haute tenue de la Garde des Sceaux a souligné l’évolution de la conception du mariage et la façon dont, à partir de sa laïcisation, celui-ci a intégré petit à petit l’égalité. Mais ce n’est pas parce que l’égalité a progressé « dans » le mariage qu’elle va progresser « par » le mariage.

 

Le principe d’égalité n'oblige pas à un traitement identique de situations différentes. La laïcisation républicaine signifie que l’Etat prend en charge une question en vue du bien commun. Or, si l'on a beaucoup entendu parler du droit individuel soit pour l'exalter soit pour le limiter, on peut garder le sentiment qu'une place suffisante n'a été faite à l’intérêt général qu’il y aurait à adopter ou ne pas adopter la réforme. Le résultat : on en est peut-être arrivé plus à un brouillage des repères qu’à une clarification de la situation notamment de l’enfant.


Troisième question : les instruments que s’est donné le législateur sont-ils les bons ? Vont-ils trop loin ? Ou pas assez ?

 

Une solution large, très libérale, a été donnée à la question du lien entre le mariage et la filiation.

 

Les nombreuses prises de position l’ont montré, c’est en vérité la question centrale. Débats passionnés, très répétitifs dans l’hémicycle, et qui ont été plutôt enrichis par des apports venus de l’extérieur, articles de presse, interventions de médecins ou de philosophes : je reste pour ma part sur l’idée que le mariage et la filiation auraient gagné à être déconnectés.

 

La question du mariage et celle de la constitution de la famille sont aujourd’hui de plus en plus distinctes, comme l'a rappelé Christiane Taubira. Pourquoi vouloir les unifier par un droit nouveau et inventer pour cela un deuxième père ou une deuxième mère juridique qui risquent d’exposer les enfants à une discrimination nouvelle ? C'est là encore une dérive du principe d'égalité. Filiation et parentalité sont deux droits distincts, comme le sont l'acte de génération et l'acte d'éducation. En les assimilant par l'uniformisation avec le droit actuel du mariage, on ouvre plus de questions qu’on n’en résout et on le fait alors que d’autres solutions étaient possibles. Le droit n’est pas un guide de l’éducation, encore moins un prescripteur d’identité. Si l’on voulait encadrer certaines situations et protéger les enfants, notamment dans les familles recomposées, il aurait sans doute mieux valu prolonger le pacte d’union civile et repenser le statut du beau-parent, quel que soit le sexe de ce dernier.

 

Quant à la PMA et la GPA, aucune des deux ne devrait être la suite logique de ce texte. Le droit reconnu aux couples stériles doit-il être universalisé alors qu’existent d’autres solutions telles que l’adoption ? Et cela alors que les couples médicalement assistés n’ont recours qu’en dernière nécessité à un donneur extérieur (10 à 20% des cas) ? Passer de l’exception à la règle, ce serait passer de la procréation « assistée » à la procréation « substituée ». Le principe d’égalité ne peut être manipulé jusque-là. Il peut encore moins l’être pour permettre la GPA, procédure contraire à la dignité des êtres.


 

Le comble serait que l’on ait mis tant de passion pour un sujet finalement assez indifférent. Cela voudrait dire que jamais la représentation nationale, tous partis confondus, n’aura été aussi loin des préoccupations réelles des Français. Et il faut donner acte aux auteurs du projet de loi que le débat n’a été aussi long et aussi passionné que parce que le camp conservateur a obligé l’Assemblée nationale à coups de dépôts d'amendements répétitifs – plus de 5000 – et d’obstruction de toute sorte à saturer le débat public. Les travaux sans cela auraient pu se dérouler avec moins de passion et plus de raison en deux ou trois jours…

 

« Ni cet excès d’honneur, ni cette indignité », eût dit un de nos grands classiques. C’est d’ailleurs ce qui achève de me déterminer en faveur de l’abstention.

lun.

04

févr.

2013

Espagne : de la bulle immobilière au gonflement du portefeuille

La corruption révélée du parti au pouvoir, c’est l’ignominie donnant la main à l’incompétence.

 

Voici donc un pays où le pouvoir politique s’est ingénié à favoriser une bulle immobilière qui devait finalement plonger des millions d’Espagnols dans la détresse sociale. Un choix marqué par l’erreur et l’incompétence.

Mais pas seulement : cette politique désastreuse reposait, on le sait à présent, sur la vénalité du parti au pouvoir. Démonstration implacable de la collusion du marché avec des élites dirigeantes qui ont perdu tout repère sauf celui de leur portefeuille.

 

Et quand on songe qu’il y a quelques années encore on nous donnait en modèle le « décollage » espagnol…

dim.

27

janv.

2013

Assemblée générale de l'UNC à Crouy

Je suis allée saluer l'assemblée générale de l'UNC de l'Aisne en présence des personnalités organisatrices et invitées.

 

J'ai souligné l'importance que, comme députée, j'attache au monde combattant. Celui-ci peut, en toutes circonstances, compter sur mon appui.

 

J'ai également indiqué mon intérêt pour la célébration du centenaire de la Grande guerre. S'agissant tout particulièrement de l'implication des écoles, j'ai fait état de l'intérêt que revêt la visite du wagon de Rethondes, visite très impressionnante liée au "double armistice", bien de nature à éclairer les élèves sur les grands moments de notre histoire.

 

Le vin d'honneur qui a suivi m'a permis de saluer de nombreux participants et participantes dans une atmosphère cordiale et chaleureuse.

 

dim.

20

janv.

2013

Cercle musical à Soissons

Le cercle musical de Soissons a donné une matinée particulièrement réussie. L'art était au rendez-vous, mais aussi la solidarité avec la participation de certains musiciens venus de loin, qui ont repris la route (enneigée), ou le train (dans le froid) à l'issue du concert.

 

J'ai eu le plaisir de remettre la médaille de 2ème violon à M. Xuan Hoang.

 

Bravo au cercle musical et à ceux qui le font vivre !

sam.

19

janv.

2013

Café philo

C'est dans la salle bondée d'un café soissonnais que nous avons débattu sur le thème proposé par Jean-Hugues Lenoir dans le cadre de l'association citoy'Aisne, "qu'est-ce qu'un homme normal ?".

C'était un vrai débat avec des points de vue intéressants, parfois divergents. Les uns voient dans la définition de l'homme normal la référence à la société et à ses règles ; d'autres ont plutôt mis en valeur la difficulté à définir une norme et en tout cas la différence entre la norme, les règles et les codes.

Débat à poursuivre !

 

 

 

 

sam.

19

janv.

2013

Association républicaine des anciens combattants (ARAC) : de la guerre d'Algérie au centenaire de la Grande guerre

Salle de la mutualité à Soissons

L'assemblée générale de l'ARAC a été pour moi l'occasion de faire le point sur quelques sujets qui me tiennent à coeur.

- Reconnaissance du 19 mars comme journée nationale du souvenir et de reccueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc : la date du 19 mars 1962, votée par le Parlement, était bien la date légitime pour célébrer la fin des opérations en Algérie.

- L'intervention au Mali : une opération militaire était nécessaire. Elle devra être complétée par la reconstruction politique d'un véritable Etat souverain.

- Commémoration de la Grande guerre : il faut refuser la confusion avec le 8 mai 1945 et avoir la volonté de mener une réflexion sur ce qui a conduit à cette guerre, en parallèle des cérémonies et des manifestations de mémoire.

 

J'ai eu le plaisir de remettre la médaille d'honneur de l'ARAC à M. Jean-Pierre Provot.

 

dim.

13

janv.

2013

Vœux à la Mairie de Pommiers

La cérémonie s’est déroulée en présence de M. Francis Couvreur, Maire de Pommiers, et du conseil municipal de Pommiers, ainsi que de Patrick Day, Maire de Soissons, de nombreux élus et de nombreux Pomméramiens.

J'ai souligné dans mon intervention l'importance des problèmes industriels et économiques sur notre territoire, salué la qualité et l'exemplarité de l'école de Pommiers en présence de sa Directrice, appelée à prendre sa retraite l'an prochain. J'ai aussi évoqué la décentralisation qui s'annonce en soulignant l'importance que j'attachais à la structure déparementale, héritée de la Révolution et légitime dans l'esprit des Français.

sam.

12

janv.

2013

Repas des anciens à Villeneuve-Saint-Germain : un moment très convivial

J’ai participé au repas des anciens en présence de M. Alain Raverdy, Maire de Villeneuve-Saint-Germain, de Jeanine Lefèvre, Maire-adjointe de la commune et suppléante de Patrick Day, Maire de Soissons et conseiller général de Soissons-Nord également présent.

C'était un moment très agréable qui m'a permis d'aller à la rencontre de nombreux habitants de Villeneuve en qui j'ai trouvé des interlocuteurs ouverts et chaleureux.

sam.

12

janv.

2013

Cérémonie de la Sainte Barbe en l'honneur des pompiers : sens civique et solidarité

La cérémonie s’est déroulée en présence de M. Bernard Ruelle, Maire de Vic-sur-Aisne, du lieutenant Grandjean, responsable du centre de secours de Vic-sur-Aisne, du lieutenant-colonel Wilmotte, chef du groupement Sud des pompiers de l’Aisne, de Jean-Luc Moraux, conseiller général du canton de Vic-sur-Aisne, et du Capitaine Henry, commandant du regroupement des brigades de gendarmerie de Vic-sur-Aisne et Villers-Cotterêts.

 

 

J'ai souligné combien le sens civique et la solidarité manifestés par l'engagement impressionnant des bénévoles étaient la base du service public.

 

Après avoir assisté à une revue des sapeurs et des bénévoles, j’ai eu l'honneur de remettre un diplôme sanctionnant le tronc commun N°3 au sapeur Létoffé-Thibault, et la médaille d'honneur échelon Vermeil pour 25 années de service à l’adjudant-chef Pascal Blanquet.

 

ven.

11

janv.

2013

Cérémonie des voeux à la mairie de Soissons

J’ai participé à la cérémonie des vœux organisée à la Mairie de Soissons par Patrick Day, Maire de Soissons et conseiller général de Soissons Nord.

Etaient notamment présents M. Brassac sous-préfet de l’arrondissement de Soissons, une bonne partie des adjoints du Maire de Soissons, Mireille Tiquet, conseillère régionale de Picardie, le procureur de la République du tribunal de grande instance de Soissons, ainsi que Mme la commissaire de police, commandant de la gendarmerie de Soissons, des représentants des associations d'anciens combattants, des responsables de l’Education nationale, de nombreux élus locaux, ainsi que des personnalités représentant les activités les plus variées.

L’Harmonie municipale de Soissons a inauguré sa nouvelle tenue et a offert au public attentif deux aubades très réussies.

 

lun.

07

janv.

2013

Bonne année à tous, chers amis lecteurs

« Il n'y a que ceux qui sont dans les batailles qui gagnent » Saint-Just

2013 ne sera pas une année facile : la situation de la France dans un monde globalisé, dominé par les appétits financiers et la concurrence des pays émergents est critique, comme l’a rappelé non sans courage le Président de la République. Mais notre pays a de grands atouts pour sortir de la crise. Encore faut-il que nos capacités d’innovation, nos qualités de travail et de production, nos services publics, trouvent un terrain favorable pour se développer, en enrayant la spirale du déclin, amorcée il y a deux décennies et aggravée ces dernières années par des politiques inappropriées. Cette spirale qui touche si durement notre industrie atteint tout particulièrement des territoires comme le nôtre.

Nous devons nous relever dans l’effort mais aussi dans la justice. Nous le devons aux générations futures et nous en donnerons l’exemple, si nous agissons tous ensemble, dans notre territoire. 

 

La demi-année 2012 a été celle du constat et du diagnostic. Constat de l’effondrement continu de l’activité économique du Soissonnais avec la fermeture de Focast et l’avenir compromis de Baxi mais aussi la réduction de l’activité de Géodis et les risques qui pèsent sur Transcom. Je n’oublie pas la situation de Chauny et de Tergnier, zones demandant un développement qui se fait attendre.

2013 doit être l’année de l’action : réorientation des aides publiques vers l’Aisne, mise au point de projets pouvant attirer les aides européennes en liaison avec la préfecture de Région, vigilance sur les voies de liaison et sur les actions de formation. Il faudra veiller aussi à ce que notre école ait tous les moyens de permettre une meilleure réussite et que notre service public de la santé ne se dégrade pas.


Vous pouvez compter sur moi, avec vos élus locaux, pour continuer une action déterminée en ce sens.


Voilà ce que je nous souhaite à tous pour 2013. Car le meilleur vœu, c’est l’action.


Bonne et heureuse année à tous.

 

MF BECHTEL

jeu.

27

déc.

2012

Gros plan sur FOCAST dans « Libération »

Licenciements, guichets départs, fermetures de sites ou reprise d’activité avec ou sans intervention de l’Etat : Libération a sillonné la France des plans sociaux et rencontré ses acteurs en lutte

 

«On est en train de mourir en silence»


Par FRÉDÉRIQUE ROUSSEL

La France du chômage, ce sont ces plans sociaux qui perlent dans des entreprises de tous ordres, touchant des salariés, des métiers, des territoires. Ce sont aussi des personnages, devenus hérauts sans le vouloir, des petits combats collectifs là-bas vus d’ici mais qui font remuer au plus haut. Reportage.

 

 

FOCAST

La fonderie dans l’ombre de Florange

Parqués comme du bétail sur la place de la Concorde, «avec pour seules commodités le mur du jardin des Tuileries pour les hommes, et un accompagnement sous bonne garde, deux à deux, pour les femmes». Dans leur lettre au président de la République, les Soissonnais écument de rage et d’humiliation. Venus manifester à Paris le 5 décembre, 240 élus et salariés d’entreprises en difficulté ont été immobilisés manu militari pendant quatre heures. La banderole énumérant la litanie des fermetures (Jacob Delafon, AR Carton, Wolber-Michelin, Chappée, Ottawa, Becuwe, Trailor, Berthier, BSL industries) a été ignorée. Le même jour, les syndicats de Florange négociaient à Matignon. Même si, avec 600 emplois menacés, 7 000 disparus dans leur bassin depuis trente-quatre ans, ils invoquent leur «douzième Florange». Le slogan leur paraissait vendeur.

Trois jours plus tard, la colère reste à vif. La route qui part de la gare de Soissons (Aisne) vers Villeneuve-Saint-Germain ressemble à un champ d’honneur. Cet intervalle géographique comptait 5 000 emplois dans les années 80, 500 aujourd’hui. Il y avait de tout : du verre, du pneu, de la fonte, de l’acier, de l’inox. Le plus gros employeur ici, désormais, avance-t-on en riant jaune, c’est l’hôpital et la mairie. A gauche, l’ancienne usine de pneus de vélo Wolber, filiale de Michelin, fermée en 2000. Plus loin, une cartonnerie liquidée deux fois, tombée à 50 emplois. Puis BSL Industries (chaudronnerie), liquidée en 2003. BSL Tubes et Raccords a en revanche été repris en 2010 par Genoyer.Puis les braises du moment : la fonderie Focast Picardie et l’assemblier de chaudières Baxi.

 

Un «C MORT» en lettres jaunes s’étale sur les briques de la fonderie. Edifiée en 1883 par Albert Piat, l’usine ne tourne plus. Le tribunal de commerce a prononcé sa liquidation le 29 novembre, à la consternation des 129 salariés. A l’entrée, des tiroirs bleu ciel avec le nom des gars pour les tenues de travail. Dans les lieux, jamais en repos sous le régime des 3x8, le bruit des pas se fait mat. La poignée d’ouvriers rassemblés autour du four à fusion éteint en parlent à l’imparfait. Son carburant, sa chaleur, le bruit. Ils ont travaillé jusqu’à la dernière pièce en fonte. Pour la plupart, c’est le triste épilogue d’un turn over local. Ballottés d’une usine à l’autre.

Cet après-midi, Franck Casola, CGT, 43 ans, vingt et un ans d’ancienneté, va tenter d’arracher en comité d’entreprise les meilleures conditions de départ. 2013 commencera à Pôle Emploi. La peine n’a pourtant pas été ménagée pour dénicher un repreneur. Le seul candidat a reculé devant un investissement voué à des pertes pour les trois ans à venir.

 

A côté de la fonderie, il y a sa sœur Baxi, propriété de BDR Thermea. En sursis. Sa fermeture dans deux ans a été annoncée le 15 octobre. Et, plus loin sur la zone, la plateforme Geodis Logistics stoppée depuis la mi-décembre, après la fin d’un contrat avec Carrefour. Les lettres de licenciement des 74 CDI partent le 31 décembre. Mais il y a aussi le centre d’appels Transcom France, en procédure de sauvegarde. Au total, 600 emplois sur le carreau ou sur le point de l’être, d’où le «Florange» invoqué à Paris. «Soissons affiche un taux de chômage de 20,4% et la Picardie, première région ouvrière de France, se situe en dessous du PIB moyen», alerte Jean-Marie Carré, président (PS) de la communauté d’agglomération du Soissonnais. Depuis le début des années 70, la désindustrialisation a grignoté le Grand Soissons, qui compte aujourd’hui 70 hectares de friches orphelines. Un territoire à gauche qui a voté à 27% pour l’extrême droite à la présidentielle, soit 10 points de plus que la moyenne nationale.

 

Focast fermée, les salariés de Baxi, en suspens jusqu’à fin 2014, n’ont pas le moral. Dans une lettre, la direction générale les a incités à reprendre la cadence, tombée à 50% depuis l’annonce de la fermeture. Sur 115 références de chaudières, 52 sont aujourd’hui en rupture. Mais comment se motiver quand une usine qui comptait 900 salariés en 1976 va mettre les 140 restants dehors ? Dans le Soissonnais, tout le monde a au moins un membre de sa famille passé par Baxi. L’argument économique est imparable : le marché du chauffage au sol affiche un recul de 15% au profit du mural. Et la réglementation européenne interdit les chaudières basse température à partir du 1er janvier 2015, 70% de la production de Baxi.

Ici, tous ont déjà vécu un plan social, en 2008, des bouts de délocalisation, en Turquie pour l’acier, en Italie pour les brûleurs. Avant, tout était fait sur place. «On peut trouver quelqu’un qui pourrait s’installer ici dans la tôlerie fine», tente de convaincre Jean-Marie Carré, le président de la communauté d’agglo. «Après les pneus, Wolbert a fait des meubles, on sait comment ça s’est terminé, oppose Manuel, un contrôleur amer. Si c’est pour rester un an et se barrer avec notre argent, je n’y crois pas.» L’agglomération tente de revivifier les zones abandonnées, d’attirer les entreprises. Mais les emplois créés ne comblent pas l’hémorragie. «On n’est pas que des pleureurs. On demande qu’une solidarité nationale s’exerce sur le territoire», insiste Jean-Marie Carré, qui réclame de l’Etat une conférence territoriale et une augmentation des fonds régionaux européens, sur lesquels une réunion se tiendra finalement le 11 janvier avec le préfet de l’Aisne.

 

COOP ALSACE

Une institution grignotée par la grande distribution

«On est en train de mourir en silence.» Les syndicats de la Coop Alsace, premier distributeur alimentaire indépendant de la région, sont inquiets. Au point d’avoir décidé d’alerter l’opinion, pour pousser la direction à sortir du bois. «Depuis deux ans, on crie au loup», explique Laurent Hobel, de FO. Ce chauffeur livreur à la Coop depuis quatorze ans, physique massif et regard clair perçant, incarne l’intersyndicale. On ne parle que de Florange, de Doux, mais pas d’eux. Du coup, ils ont exceptionnellement accueilli la presse dans la plateforme logistique implantée en 1976 à Reichstett, au nord de Strasbourg.

 

Lire la fin de l'article sur le site de Libe.fr

mer.

19

déc.

2012

Ecole : une priorité confirmée

112 emplois supplémentaires pour notre académie en 2013

Après la suppression de 77 000 postes au cours du précédent quinquennat, la priorité à la jeunesse voulue par le Président de la République vient de se traduire dans le budget de l’éducation tout récemment adopté par le Parlement. En 2013, ce sont ainsi 112 postes supplémentaires dont bénéficiera notre académie.

 

Ce renforcement significatif des moyens permettra d’accroître l’accueil des élèves de moins de 3 ans, la mise en place du dispositif « plus de maîtres que de classes » dans le premier degré ainsi que les moyens d’une meilleure pédagogie.

Une priorité doit à mes yeux être donnée à l’illettrisme qui est un fléau national particulièrement sensible dans notre département. Il nuit gravement à l’avenir de nos jeunes, renforçant leurs difficultés à accéder au marché de l’emploi. J’y serai pour ma part spécialement attentive durant le vote de la loi sur la refondation de l’école, en mars prochain, et plus encore dans le suivi de la mise en application de cette loi pour lequel je proposerai un groupe de travail à l’Assemblée nationale.

 

Je ferai en outre des propositions dès le début de l’année prochaine pour étendre à certaines écoles de l’Aisne un dispositif expérimental d’apprentissage de la lecture qui a déjà fait ses preuves et devrait maintenant être progressivement étendu. Je compte sur le bon accueil des acteurs locaux pour mettre sur pied cette initiative dans l’intérêt des élèves d’un département trop souvent oublié.

jeu.

13

déc.

2012

"La France a d'immenses atouts pour se redresser pourvu qu'elle fasse entendre sa voix en Europe"

J'étais l'invitée de "Questions d'actu" sur LCP le 12 décembre face à Axel Poniatowski (UMP)

jeu.

13

déc.

2012

"On parle de Florange, mais il y a des petits Florange dans toute la France"

J'étais l'invitée de "La semaine de l'éco" sur France 24 le 7 décembre

Invités :
Marie-Françoise Bechtel, Députée de l'Aisne
Philippe Dessertine, économiste
Guillaume Duval, rédacteur en chef d'Alternatives économiques
Michel Meunier, entrepreneur, ex-Président du Centre des jeunes dirigeants (CJD)

mer.

12

déc.

2012

Je serai l'invitée de "Questions d'actu" sur LCP cet après-midi

Face à Axel Poniatowski (UMP), je serai invitée à m'exprimer en particulier sur l'Europe.

 

L'émission sera diffusée en direct de 14h30 à 15h.

 

 

lun.

10

déc.

2012

Au coeur du projet de loi anti-terroriste

Rapporteur du projet de loi anti-terroriste, j'ai répondu aux questions de Jean-Michel Roustand pour l'Union.

Bechtel au cœur du projet de loi antiterroriste

Publié le lundi 10 décembre 2012 à 08H58

 

Le projet de loi antiterroriste revient devant le Parlement pour être définitivement adopté mercredi. La députée axonaise Marie-Françoise Bechtel est rapporteure de ce texte à l'Assemblée nationale.

Le projet de loi relatif à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme revient aujourd'hui devant les sénateurs après un passage en commission mixte paritaire. Il sera définitivement adopté mercredi par l'Assemblée Nationale. Nouvelle députée chevénementiste de l'Aisne, mais dotée d'une solide expérience dans les cabinets ministériels, Marie-Françoise Bechtel a été désignée rapporteure de ce texte.
Si elle n'avait pas manifesté d'appétence particulière pour « ce sujet intéressant », elle s'y est totalement investie en multipliant les auditions pour tenter d'en cerner au plus près les différentes dimensions. Un travail préparatoire qui lui a notamment permis de rencontrer le juge antiterroriste Trévidic, le successeur du juge Bruguière, qui l'a « très favorablement impressionnée ».

 

Quelle philosophie a inspiré l'élaboration de ce projet de loi ?
« Nous devons impérativement adopter notre arsenal législatif à l'évolution des méthodes du terrorisme et de ces nouveaux visages. Mais, sur un sujet aussi sensible mais très consensuel, il faut faire très attention à ne pas déséquilibrer la loi. Il faut tenir compte des spécificités qu'implique la lutte contre le terrorisme mais ne pas faire pour autant une loi d'exception. Nous avons élaboré un dispositif particulier pour combattre le terrorisme mais rien de plus que ce qui est nécessaire. Il faut préserver l'équilibre entre la prévention et la répression. »

 

Quel est l'intérêt de l'article 2 qui permettra l'extension de la législation française au-delà de nos frontières ?
« C'est l'objet principal de la loi. En clair, il vise les personnes qui vont s'entraîner dans les camps djihadistes au Pakistan ou ailleurs. Désormais, un Français pourra être poursuivi pour de tels faits mais aussi un étranger vivant habituellement en France si ces faits ne sont pas punis par l'Etat d'où il vient. C'est la même chose que pour la pédophilie. »

 

Justement, prenant exemple sur la pédophilie, certains prônaient la fermeture systématique de certains sites internet véritables écoles du terrorisme ou la pénalisation de leur fréquentation ?
« En fait, personne ne voulait de cela. On peut avoir de très bonnes raisons de consulter un site djihadiste si on est journaliste, chercheur ou enseignant par exemple. Par ailleurs, ni les services de renseignements, ni les juges, ne réclament la fermeture de ces sites. Ce n'est pas intéressant de les bloquer. Ce qui est mille fois plus efficace, c'est la captation de données. C'est le vrai sujet, mais c'est un sujet difficile, que nous n'avons pas réglé. Il pose des problèmes techniques et juridiques énormes sur lesquels il faudra réfléchir calmement. Mais, la question se posera prochainement. Il s'agit en fait de pouvoir installer des logiciels espions sur les sites visés de manière à récolter un maximum d'informations. Le ministère de l'Intérieur veut se donner les moyens d'agir dans cette direction. »

Plusieurs amendements suggéraient diverses dispositions notamment pour lutter contre les « loups solitaires » du type Merah
« Les dispositions législatives actuelles sont largement suffisantes et permettent de faire face à ce type de situation. Nous disposons avec l'incrimination « d'association de malfaiteurs à but terroriste » d'un excellent moyen d'action. Cette originalité française fait l'unanimité chez les juges et les services de renseignements et a été reprise dans la législation européenne. Actuellement, il est tout à fait possible de suivre un loup solitaire via une surveillance administrative et d'agir si nécessaire s'il y a préparation d'action ou des complicités. »

 

N'y avait-il pas d'autres moyens de réprimer l'apologie de terrorisme que la modification de la loi sur la presse ?
« Effectivement, nous avons ajouté cette disposition non sans un certain malaise car il n'est pas bon qu'il y ait trop de pénal dans la loi sur la presse même si l'incitation au crime est déjà réprimée. Désormais, l'auteur d'apologie de terrorisme pourra être placé en détention provisoire. Mais, un jour, il faudra transférer cette disposition dans le code pénal. Plus largement, il conviendrait d'expurger la loi sur la presse du pénal. Mais, actuellement, la priorité, ce serait plutôt une loi spécifique à internet. »

 

Pour l'instant, c'est surtout la nouvelle inscription « mort pour le service de la Nation » que contient ce projet de loi qui a été médiatisée…
« Nous avons hésité sur l'intitulé exact de cette nouvelle inscription entre « mort au service de la Nation » et « mort pour le service de la Nation ». Nous avons retenu la seconde pour le parallèle très fort avec la mention « mort pour la France ». Nous avons aussi créé l'inscription « victime du terrorisme ». Dans les deux cas, les enfants des personnes décédées ont vocation à la qualité de pupilles de la Nation. J'ai par ailleurs défendu moi-même un amendement pour aligner le droit des victimes du terrorisme sur celui du droit commun. Un nouveau délai d'un an a été créé. Jusqu'à présent, elles étaient soumises à des mesures plus restrictives que les autres victimes pour réclamer des indemnisations. »

 

Propos recueillis par Jean-Michel ROUSTAND

« Il faut préserver l'équilibre entre la prévention et la répression »

dim.

09

déc.

2012

Repas des anciens à Beautor : refaire de la santé une priorité

J’ai participé, en présence de Jacky Vasseur, Maire de Beautor, de plusieurs élus du conseil municipal, des conseils général et régional, du président de la communauté de communes de l’Oyse, de Nelly Goujon, Vice-présidente du comité départemental des retraités et des personnes âgées, ainsi que de nombreux Beautorois, à l’apéritif précédent le repas très sympathique offert par la municipalité.

 

J’ai abordé dans mon intervention les problèmes de santé qui se posent tout particulièrement dans notre territoire avec la désertification médicale et l’accès à l’hôpital. J’ai salué l’initiative du conseil régional de Picardie, qui a rejeté le projet présenté par l’agence régionale de santé et adopté un autre projet plus ambitieux pour refaire de la santé une priorité régionale.

A cet effet, il ne faut pas manquer d’ambition en ce qui concerne l’offre de soins donnée aux hôpitaux « intermédiaires » tel celui de Chauny. Cette exigence est d’autant plus importante que l’état de santé de la population picarde, comme le montrent de nombreuses études, n’est pas satisfaisant par rapport aux normes nationales.

ven.

07

déc.

2012

Je serai l'invitée de "La semaine de l'éco" sur France 24 aujourd'hui

Animée par Stéphanie Antoine, l'émission sera consacrée à l'avenir de la siderurgie en France, au crédit d'impôt et à la compétitivité de nos entreprises, au problème des multinationales qui ne paient pas assez d'impôts (les cas de Starbucks, d'Amazon et de Google) et au taux d'emprunt de la France historiquement bas malgré la perte du triple A.

 

Je débattrai avec l'économiste Philippe Dessertine et l'entrepreneur Michel Meunier, ex-Président du Centre des Jeunes Dirigeants.

 

Ce sera pour moi l'occasion d'insister tout particulièrement sur les problèmes du bassin d'emploi du Soissonnais, et aussi de parler des propositions du MRC pour le redressement économique.

 

L'émission sera diffusée aujourd'hui à 17h10 et 17h40, demain à 03h10 et 03h40, 17h10 et 17h40, 22h10 et 22h40, dimanche à 15h10 et 15h40, et lundi à 00h10 et 00h40. 

jeu.

06

déc.

2012

Manifestation des salariés et élus du Soissonnais à Paris: un compte rendu bien peu exact dans l'Union

A la suite de l'article paru dans l'Union ce jeudi 6 décembre, rendant compte de la manifestation d'hier à Paris, j'ai demandé à la direction du journal d'exercer mon droit de réponse afin de rectifier les graves inexactitudes me concernant. Voici ma lettre telle qu'adressée à la rédaction.

De graves inexactitudes ont émaillé le compte rendu par l’Union de la manifestation des salariés du Soissonnais à Paris le 5 décembre. Mise en cause, notamment à travers les déclarations de l’organisateur de la manifestation, je vous demande de rectifier les faits.

 

J’ai été informée de la manifestation prévue à Paris mercredi 5 décembre et je l’ai d’ailleurs relayée en en informant tous les médias nationaux le 4 décembre afin d’essayer de donner aux salariés du Soissonnais toute la visibilité qu’ils méritent. J’entendais bien les rejoindre le matin du 5, puisque la manifestation, croyais-je, était prévue devant l’Assemblée nationale. Mais je ne les y ai jamais vus puisqu’ils étaient place de la Concorde, où ils ont de surcroît été bloqués par les forces de police.

Les organisateurs de la manifestation ont en effet fait un couac de taille : ils ont imprudemment oublié de déclarer la manifestation auprès de la préfecture de police, procédure bien connue de tous les organisateurs de manifestations militantes. Résultat : en gardant « secrets » le lieu et les formes de la manifestation, son organisateur a mis les manifestants dans un piège. Si la procédure normale avait été suivie, les salariés auraient pu manifester pacifiquement, comme il se doit et comme ils le souhaitaient.

 

Cela dit, la manière avec laquelle les salariés et élus ont été traités par les forces de police était inacceptable. C’est pourquoi j’en ai immédiatement informé le Ministère et la Préfecture, laquelle a alors dépêché sur place un de ses responsables.

Si je n’ai pas rejoint plus tôt la manifestation, c’est précisément parce que, avec l’aide de mon attachée parlementaire, je contactais le Ministère de l’Intérieur et la Préfecture de police afin de trouver une issue. J’ai d’abord obtenu qu’une délégation de 15 personnes puisse rejoindre l’Assemblée nationale, où les manifestants auraient pu s’exprimer devant la presse. Tout était organisé, mais 1h après, on m’informait que ce n’était plus souhaité (par qui ?).

 

J’ai alors rejoint les manifestants et ai pu servir d’intermédiaire entre le responsable de la Préfecture de police et les élus, afin qu’ils puissent recueillir leur témoignage sur le comportement des forces de police et organiser une issue aussi favorable que possible. Résultat : ils ont été finalement autorisés à manifester une heure place de la Concorde, chose qui n’est jamais autorisée à Paris mais qui m’a semblé être un dédommagement nécessaire au fait d’avoir parqué des manifestants pacifiques pendant de longues heures.

Dire que je me suis contentée « bon gré mal gré » de les rejoindre à 14 h est donc totalement faux : je les ai rejoints vers 12h30, après avoir passé une grande partie de ma matinée à réparer les erreurs de l’organisateur, prenant contact avec les autorités et en particulier le directeur du cabinet du Ministre de l’Intérieur – non pas quand je suis arrivée dans la manifestation mais bien avant.

 

Je souligne un point important que ne relève pas l’Union : c’est que, en appui de la manifestation, j’avais prévu de poser, et j’ai posé, une question d’actualité au Ministre du redressement productif, comme je m’y étais engagée auprès des représentants du personnel.

mer.

05

déc.

2012

Quelles aides publiques aux territoires sinistrés ? Question à Arnaud Montebourg, Ministre du redressement productif

200 salariés et 50 élus du Soissonnais ont manifesté aujourd’hui, 5 décembre, à Paris afin d’alerter les pouvoirs publics sur la crise que traversent les entreprises Focast (fonderie), Baxi (chaudières), Geodis (logistique du transport), Télécom (centre d’appel ouvert il y a 6 ans), Pomly (agro-alimentaire), toutes en voie de liquidation ou menacées à court terme.

 

Je me suis rendue place de la Concorde afin de soutenir les salariés avant d’interpeller le Ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale.

J'ai en particulier demandé au Ministre si des zones comme le Soissonnais, qui ont perdu 40% de leur activité économique en 10 ans, pourraient bénéficier d’aides publiques.

 

Conscient des difficultés que rencontrent certains territoires sinistrés comme le Soissonnais, le Ministre a fait savoir que la carte des aides à finalité régionale serait redéfinie conjointement avec Cécile Duflot, Ministre de l’égalité des territoires et du logement, afin que les régions les plus touchées par la crise soient privilégiées et reçoivent le soutien de la nation toute entière.

 

Un comité interministériel placé sous l'égide de la Ministre de l'égalité des territoires et du premier Ministre se tiendra début 2013.  

 

mar.

04

déc.

2012

Face au déclin du Soissonnais, une action constructive

La spirale du déclin (Focast, Baxi, Télécom, Geodis, Pomly) ne peut pas continuer. Chacun doit agir de la manière la plus efficace à la place où il se trouve. Après la réunion à Bercy autour du dossier Focast / Baxi, nous travaillons au plan social chez Focast et à la poursuite du diagnostic partagé avec l’Etat sur Baxi.

Au-delà, la bataille doit s’engager en termes d’aménagement du territoire et de relance de l’économie dans le Soissonnais. C’est le sens de la présence à Paris demain de nombreux salariés. C’est aussi le sens des démarches que j’ai engagées auprès des pouvoirs publics. C’est un engagement qui ne sera pas abandonné et qui, tout au contraire, ne fait que commencer. Je tiendrai les salariés informés à toutes les étapes.

Je sais le désarroi qui est celui des salariés, qu’ils sachent que leur angoisse est partagée par tous ceux qui représentent notre territoire.

 

Je mène et continuerai de mener toutes les actions nécessaires pour reconstruire un avenir au Soissonnais. L’heure est à la mobilisation de tous pour rendre à notre pays, dans toutes ses parties, un avenir industriel.

lun.

03

déc.

2012

Téléthon à Soissons

Je me suis rendue samedi 1er décembre à l’espace Claude Parisot pour l’arrivée du Téléthon. Organisée avec brio par Christian Lépine, cette manifestation de solidarité a touché particulièrement le public à l’heure où les familles de Focast sont frappées par la liquidation de l’entreprise.

C’était un plaisir de remettre des coupes à ces jeunes pleins de vie et d’ardeur bénévole. Un bel après-midi pour ceux-ci… et pour les moins jeunes !

sam.

01

déc.

2012

Journée mondiale du bénévolat à Chauny, salle des Fêtes François Mitterrand

Le comité départemental des médaillés de la Jeunesse et des Sports a célébré la journée mondiale du bénévolat le 1er décembre à Chauny.

 

En présence du Maire de Chauny, Monsieur Marcel Lalonde, d’élus locaux et de Jean-Luc Lanouilh, conseiller général, j’ai tenu à rendre hommage à tous les bénévoles qui oeuvrent, par leur action volontaire, au service du développement économique et social de notre territoire. En ces temps de crise, le rôle des associations notamment est fondamental pour aider les jeunes des quartiers sensibles et les populations les plus démunies.

Cette journée du bénévolat a été pour moi l'occasion de remettre la médaille de bronze jeunesse et sport à Madame Francine Meurisse, présidente de l’association sportive Gym’Aréna de Saint-Quentin, et Secrétaire du comité départemental de gymnastique de l’Aisne.

 

J’ai également eu l’honneur de recevoir des remerciements et une médaille de Monsieur Jean-Marie Compagnon, qui représentait le comité de Chauny et présidait cette belle manifestation.

 

L’après-midi s’est conclue par la signature du livre d’or.

ven.

30

nov.

2012

Santé : un riche débat à Tergnier 

En présence d’une salle fournie, j’ai débattu dans la salle des Arts et loisirs de Tergnier avec des représentants du mouvement mutualiste, le directeur de la CPAM et Mireille Tiqué, Vice-présidente du conseil régional, sur la position de notre territoire en matière de soins.

 

Le débat, auquel la salle a pris une large part, a permis de faire apparaître de fortes convergences sur la question des déserts médicaux, les insuffisances du plan de l’ARS en ce qui concerne les hôpitaux, avec un nombre insuffisant de spécialités pour les établissements infra-régionaux, notamment Villers-Cotterêts et Chauny. Il a bien mis en valeur l’attachement de tous à une médecine qui ne soit pas à deux vitesses et au rôle que les mutuelles doivent légitimement y jouer.

J’ai notamment souligné l’actualité et l’intérêt de la loi qui vient d’être votée et qui légalise les réseaux de soins mutualistes, garant d’une meilleure offre de soins et de remboursement en particulier dans les secteurs de l’optique et des prothèses dentaires.

 

jeu.

29

nov.

2012

Terrorisme : les choix de la France pour affronter les menaces

J’ai été le rapporteur du projet de loi anti-terroriste, qui vise à renouveler la loi de 1986 en matière de lutte contre le terrorisme dans notre pays. Le 27 novembre, je suis intervenue en séance publique, dans l’hémicycle, pour présenter le projet de loi.

L’affaire Merah, particulièrement grave, nous montre à quel point la menace terroriste est loin d’avoir disparu dans notre pays. J’ai rappelé que le terrorisme frappe la France depuis 30 ans et qu’il se développe aujourd’hui à cause de plusieurs facteurs : la communication par Internet, bien sûr, qui permet de recruter et de former des nouveaux terroristes plus facilement, mais aussi le communautarisme et la montée des tensions dans le monde oriental.

 

La loi doit donc évoluer au vu de ces nouvelles données.

Le projet de loi a été construit pour répondre à un double équilibre :

-un équilibre interne entre la prévention et la répression, car c’est ce qui fait le succès de notre système.

-un équilibre entre le souci de l’Etat de droit, qui doit garantir la sécurité de tous, et le besoin d’un dispositif spécifiquement anti-terroriste, afin de cibler précisément les individus ou les groupes les plus dangereux (en les différenciant des délinquants meurtriers ou des responsables du crime organisé, pour lesquels d’autres dispositifs existent).

 

Le projet de loi élargit en outre le droit d’indemnisation pour les victimes du terrorisme et il définit, comme l’avait promis le Président de la République, un statut de « victimes ».

 

Voir mon entretien sur le site du Groupe SRC à l'Assemblée nationale 


jeu.

29

nov.

2012

Un Etat palestinien ? Oui, mais qui puisse vivre

Le nouveau statut d’Etat observateur est un pas en avant dans la profonde régression qui a marqué le conflit moyen-oriental. Le déséquilibre grandissant depuis 30 ans dans les relations entre Israël et la Palestine, avec la complicité des grandes puissances, n’est pas rétabli par la résolution de l’Assemblée générale de l’ONU. Au moins doit-il servir de base pour que la question d’une véritable vie et non d’une survie de cet Etat soit enfin affrontée. Il faut pour cela une diplomatie active dans laquelle la France s’investirait pour de bon. N’oubliant pas que le conflit du Moyen-Orient est dans notre pays le terreau de toutes les dérives, y compris terroristes.

Une juste solution, fermement soutenue pour la survie de deux Etats coexistant dans la paix est le véritable moyen pour lutter contre ces dérives.

mer.

28

nov.

2012

FOCAST : journée d'émotion

Grand moment d’émotion hier à Soissons : les salariés de FOCAST, en lutte depuis des mois pour conserver leur emploi et un outil de travail qui leur est cher, avaient décidé d’ouvrir les portes de l’usine à tous ceux qui le souhaitaient. A quelques jours de la fermeture probable de FOCAST, alors même qu’ils sont abandonnés par un patron voyou, les salariés ont eu le réconfort, la reconnaissance et les témoignages de solidarité qu’ils méritaient. Des centaines de personnes, anciens salariés, camarades de BAXI, habitants du Soissonnais, familles et amis, sont venus les soutenir et assister à la « coulée de l’espoir », une démonstration de leur savoir-faire.

Cette manifestation a redonné aux salariés la fierté d’être utiles à la nation, mais la lutte pour l’emploi continue et je compte bien la poursuivre avec eux : il y va du devenir de plus de 130 salariés chez FOCAST et, plus largement, de l’avenir de l’industrie dans le Soissonnais.

lun.

26

nov.

2012

BAXI, FOCAST : une mobilisation exemplaire

Les salariés des entreprises soissonnaises FOCAST, fonderie, et BAXI, producteur de chaudières, menacés de liquidation judiciaire, mèneront mardi après-midi 27 novembre une action originale de sensibilisation. Après des jours de manifestations avec leur cortège d’incidents, « la coulée de l’espoir » réanimera la fonderie en arrêt de travail pour mettre en valeur combien les salariés sont prêts à une reconversion et une réanimation du site.

Avec cette action, ils veulent faire connaître la situation dégradée du Soissonnais (182ème sur 188 pour le taux de chômage en France) et donner l’exemple d’une implication dans la « mobilisation nationale » à laquelle vient d’appeler Arnaud Montebourg en faveur de l’industrie de notre pays.

 

Je reste en ce qui me concerne, comme les élus locaux, mobilisée pour continuer l'action.

Réunion publique à Vic sur Aisne le 26 octobre 2012

 

J'ai tenu une réunion à Vic sur Aisne vendredi soir pour avoir un échange avec les électeurs sur les questions intéressant la circonscription, en premier lieu la situation de Focast et celle de Baxi.

Cette soirée a été aussi pour moi l'occasion de répondre aux questions, nombreuses, posées par l'assistance sur le travail qui se fait à l'Assemblée. Il a beaucoup été question du budget qui est en cours de vote avec notamment des questions sur les retraites, le logement et de l’aide alimentaire au plus démunis remise en cause par l’Union européenne.

J'ai beaucoup apprécié cette soirée d'échange et de rencontre avec les électeurs et je les convie à venir aussi nombreux à la prochaine réunion publique qui aura lieu le 9 novembre 2012 à 18 heures à la Salle des Fêtes de BLERANCOURT.

mer.

13

mars

2013

Mon nouveau blog est en ligne !

Mon nouveau blog a été mis en ligne la semaine dernière.

 

Il est accessible à l'adresse suivante : www.mfbechtel.fr

 

 

Vous pouvez désormais vous abonner à ma newsletter.

 

Retrouvez-moi également sur Twitter @MFBechtel

dim.

27

janv.

2013

Assemblée générale de l'UNC à Crouy

Je suis allée saluer l'assemblée générale de l'UNC de l'Aisne en présence des personnalités organisatrices et invitées.

 

J'ai souligné l'importance que, comme députée, j'attache au monde combattant. Celui-ci peut, en toutes circonstances, compter sur mon appui.

 

J'ai également indiqué mon intérêt pour la célébration du centenaire de la Grande guerre. S'agissant tout particulièrement de l'implication des écoles, j'ai fait état de l'intérêt que revêt la visite du wagon de Rethondes, visite très impressionnante liée au "double armistice", bien de nature à éclairer les élèves sur les grands moments de notre histoire.

 

Le vin d'honneur qui a suivi m'a permis de saluer de nombreux participants et participantes dans une atmosphère cordiale et chaleureuse.

 

dim.

20

janv.

2013

Cercle musical à Soissons

Le cercle musical de Soissons a donné une matinée particulièrement réussie. L'art était au rendez-vous, mais aussi la solidarité avec la participation de certains musiciens venus de loin, qui ont repris la route (enneigée), ou le train (dans le froid) à l'issue du concert.

 

J'ai eu le plaisir de remettre la médaille de 2ème violon à M. Xuan Hoang.

 

Bravo au cercle musical et à ceux qui le font vivre !

sam.

19

janv.

2013

Café philo

C'est dans la salle bondée d'un café soissonnais que nous avons débattu sur le thème proposé par Jean-Hugues Lenoir dans le cadre de l'association citoy'Aisne, "qu'est-ce qu'un homme normal ?".

C'était un vrai débat avec des points de vue intéressants, parfois divergents. Les uns voient dans la définition de l'homme normal la référence à la société et à ses règles ; d'autres ont plutôt mis en valeur la difficulté à définir une norme et en tout cas la différence entre la norme, les règles et les codes.

Débat à poursuivre !

 

 

 

 

sam.

19

janv.

2013

Association républicaine des anciens combattants (ARAC) : de la guerre d'Algérie au centenaire de la Grande guerre

Salle de la mutualité à Soissons

L'assemblée générale de l'ARAC a été pour moi l'occasion de faire le point sur quelques sujets qui me tiennent à coeur.

- Reconnaissance du 19 mars comme journée nationale du souvenir et de reccueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc : la date du 19 mars 1962, votée par le Parlement, était bien la date légitime pour célébrer la fin des opérations en Algérie.

- L'intervention au Mali : une opération militaire était nécessaire. Elle devra être complétée par la reconstruction politique d'un véritable Etat souverain.

- Commémoration de la Grande guerre : il faut refuser la confusion avec le 8 mai 1945 et avoir la volonté de mener une réflexion sur ce qui a conduit à cette guerre, en parallèle des cérémonies et des manifestations de mémoire.

 

J'ai eu le plaisir de remettre la médaille d'honneur de l'ARAC à M. Jean-Pierre Provot.

 

Lire la suite

dim.

13

janv.

2013

Vœux à la Mairie de Pommiers

La cérémonie s’est déroulée en présence de M. Francis Couvreur, Maire de Pommiers, et du conseil municipal de Pommiers, ainsi que de Patrick Day, Maire de Soissons, de nombreux élus et de nombreux Pomméramiens.

J'ai souligné dans mon intervention l'importance des problèmes industriels et économiques sur notre territoire, salué la qualité et l'exemplarité de l'école de Pommiers en présence de sa Directrice, appelée à prendre sa retraite l'an prochain. J'ai aussi évoqué la décentralisation qui s'annonce en soulignant l'importance que j'attachais à la structure déparementale, héritée de la Révolution et légitime dans l'esprit des Français.

sam.

12

janv.

2013

Repas des anciens à Villeneuve-Saint-Germain : un moment très convivial

J’ai participé au repas des anciens en présence de M. Alain Raverdy, Maire de Villeneuve-Saint-Germain, de Jeanine Lefèvre, Maire-adjointe de la commune et suppléante de Patrick Day, Maire de Soissons et conseiller général de Soissons-Nord également présent.

Lire la suite

sam.

12

janv.

2013

Cérémonie de la Sainte Barbe en l'honneur des pompiers : sens civique et solidarité

La cérémonie s’est déroulée en présence de M. Bernard Ruelle, Maire de Vic-sur-Aisne, du lieutenant Grandjean, responsable du centre de secours de Vic-sur-Aisne, du lieutenant-colonel Wilmotte, chef du groupement Sud des pompiers de l’Aisne, de Jean-Luc Moraux, conseiller général du canton de Vic-sur-Aisne, et du Capitaine Henry, commandant du regroupement des brigades de gendarmerie de Vic-sur-Aisne et Villers-Cotterêts.

 

 

Lire la suite

ven.

11

janv.

2013

Cérémonie des voeux à la mairie de Soissons

J’ai participé à la cérémonie des vœux organisée à la Mairie de Soissons par Patrick Day, Maire de Soissons et conseiller général de Soissons Nord.

Etaient notamment présents M. Brassac sous-préfet de l’arrondissement de Soissons, une bonne partie des adjoints du Maire de Soissons, Mireille Tiquet, conseillère régionale de Picardie, le procureur de la République du tribunal de grande instance de Soissons, ainsi que Mme la commissaire de police, commandant de la gendarmerie de Soissons, des représentants des associations d'anciens combattants, des responsables de l’Education nationale, de nombreux élus locaux, ainsi que des personnalités représentant les activités les plus variées.

L’Harmonie municipale de Soissons a inauguré sa nouvelle tenue et a offert au public attentif deux aubades très réussies.

 

mer.

19

déc.

2012

Ecole : une priorité confirmée

112 emplois supplémentaires pour notre académie en 2013

Après la suppression de 77 000 postes au cours du précédent quinquennat, la priorité à la jeunesse voulue par le Président de la République vient de se traduire dans le budget de l’éducation tout récemment adopté par le Parlement. En 2013, ce sont ainsi 112 postes supplémentaires dont bénéficiera notre académie.

 

Ce renforcement significatif des moyens permettra d’accroître l’accueil des élèves de moins de 3 ans, la mise en place du dispositif « plus de maîtres que de classes » dans le premier degré ainsi que les moyens d’une meilleure pédagogie.

Lire la suite

lun.

10

déc.

2012

Au coeur du projet de loi anti-terroriste

Rapporteur du projet de loi anti-terroriste, j'ai répondu aux questions de Jean-Michel Roustand pour l'Union.

Bechtel au cœur du projet de loi antiterroriste

Publié le lundi 10 décembre 2012 à 08H58

 

Le projet de loi antiterroriste revient devant le Parlement pour être définitivement adopté mercredi. La députée axonaise Marie-Françoise Bechtel est rapporteure de ce texte à l'Assemblée nationale.

Le projet de loi relatif à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme revient aujourd'hui devant les sénateurs après un passage en commission mixte paritaire. Il sera définitivement adopté mercredi par l'Assemblée Nationale. Nouvelle députée chevénementiste de l'Aisne, mais dotée d'une solide expérience dans les cabinets ministériels, Marie-Françoise Bechtel a été désignée rapporteure de ce texte.
Si elle n'avait pas manifesté d'appétence particulière pour « ce sujet intéressant », elle s'y est totalement investie en multipliant les auditions pour tenter d'en cerner au plus près les différentes dimensions. Un travail préparatoire qui lui a notamment permis de rencontrer le juge antiterroriste Trévidic, le successeur du juge Bruguière, qui l'a « très favorablement impressionnée ».

 

Lire la suite

dim.

09

déc.

2012

Repas des anciens à Beautor : refaire de la santé une priorité

J’ai participé, en présence de Jacky Vasseur, Maire de Beautor, de plusieurs élus du conseil municipal, des conseils général et régional, du président de la communauté de communes de l’Oyse, de Nelly Goujon, Vice-présidente du comité départemental des retraités et des personnes âgées, ainsi que de nombreux Beautorois, à l’apéritif précédent le repas très sympathique offert par la municipalité.

 

J’ai abordé dans mon intervention les problèmes de santé qui se posent tout particulièrement dans notre territoire avec la désertification médicale et l’accès à l’hôpital. J’ai salué l’initiative du conseil régional de Picardie, qui a rejeté le projet présenté par l’agence régionale de santé et adopté un autre projet plus ambitieux pour refaire de la santé une priorité régionale.

A cet effet, il ne faut pas manquer d’ambition en ce qui concerne l’offre de soins donnée aux hôpitaux « intermédiaires » tel celui de Chauny. Cette exigence est d’autant plus importante que l’état de santé de la population picarde, comme le montrent de nombreuses études, n’est pas satisfaisant par rapport aux normes nationales.

Lire la suite

jeu.

06

déc.

2012

Manifestation des salariés et élus du Soissonnais à Paris: un compte rendu bien peu exact dans l'Union

A la suite de l'article paru dans l'Union ce jeudi 6 décembre, rendant compte de la manifestation d'hier à Paris, j'ai demandé à la direction du journal d'exercer mon droit de réponse afin de rectifier les graves inexactitudes me concernant. Voici ma lettre telle qu'adressée à la rédaction.

De graves inexactitudes ont émaillé le compte rendu par l’Union de la manifestation des salariés du Soissonnais à Paris le 5 décembre. Mise en cause, notamment à travers les déclarations de l’organisateur de la manifestation, je vous demande de rectifier les faits.

 

J’ai été informée de la manifestation prévue à Paris mercredi 5 décembre et je l’ai d’ailleurs relayée en en informant tous les médias nationaux le 4 décembre afin d’essayer de donner aux salariés du Soissonnais toute la visibilité qu’ils méritent. J’entendais bien les rejoindre le matin du 5, puisque la manifestation, croyais-je, était prévue devant l’Assemblée nationale. Mais je ne les y ai jamais vus puisqu’ils étaient place de la Concorde, où ils ont de surcroît été bloqués par les forces de police.

Lire la suite

mar.

04

déc.

2012

Face au déclin du Soissonnais, une action constructive

La spirale du déclin (Focast, Baxi, Télécom, Geodis, Pomly) ne peut pas continuer. Chacun doit agir de la manière la plus efficace à la place où il se trouve. Après la réunion à Bercy autour du dossier Focast / Baxi, nous travaillons au plan social chez Focast et à la poursuite du diagnostic partagé avec l’Etat sur Baxi.

Au-delà, la bataille doit s’engager en termes d’aménagement du territoire et de relance de l’économie dans le Soissonnais. C’est le sens de la présence à Paris demain de nombreux salariés. C’est aussi le sens des démarches que j’ai engagées auprès des pouvoirs publics. C’est un engagement qui ne sera pas abandonné et qui, tout au contraire, ne fait que commencer. Je tiendrai les salariés informés à toutes les étapes.

Lire la suite

lun.

03

déc.

2012

Téléthon à Soissons

Je me suis rendue samedi 1er décembre à l’espace Claude Parisot pour l’arrivée du Téléthon. Organisée avec brio par Christian Lépine, cette manifestation de solidarité a touché particulièrement le public à l’heure où les familles de Focast sont frappées par la liquidation de l’entreprise.

C’était un plaisir de remettre des coupes à ces jeunes pleins de vie et d’ardeur bénévole. Un bel après-midi pour ceux-ci… et pour les moins jeunes !

Lire la suite

sam.

01

déc.

2012

Journée mondiale du bénévolat à Chauny, salle des Fêtes François Mitterrand

Le comité départemental des médaillés de la Jeunesse et des Sports a célébré la journée mondiale du bénévolat le 1er décembre à Chauny.

 

En présence du Maire de Chauny, Monsieur Marcel Lalonde, d’élus locaux et de Jean-Luc Lanouilh, conseiller général, j’ai tenu à rendre hommage à tous les bénévoles qui oeuvrent, par leur action volontaire, au service du développement économique et social de notre territoire. En ces temps de crise, le rôle des associations notamment est fondamental pour aider les jeunes des quartiers sensibles et les populations les plus démunies.

Cette journée du bénévolat a été pour moi l'occasion de remettre la médaille de bronze jeunesse et sport à Madame Francine Meurisse, présidente de l’association sportive Gym’Aréna de Saint-Quentin, et Secrétaire du comité départemental de gymnastique de l’Aisne.

 

J’ai également eu l’honneur de recevoir des remerciements et une médaille de Monsieur Jean-Marie Compagnon, qui représentait le comité de Chauny et présidait cette belle manifestation.

 

L’après-midi s’est conclue par la signature du livre d’or.

Lire la suite

mer.

28

nov.

2012

FOCAST : journée d'émotion

Grand moment d’émotion hier à Soissons : les salariés de FOCAST, en lutte depuis des mois pour conserver leur emploi et un outil de travail qui leur est cher, avaient décidé d’ouvrir les portes de l’usine à tous ceux qui le souhaitaient. A quelques jours de la fermeture probable de FOCAST, alors même qu’ils sont abandonnés par un patron voyou, les salariés ont eu le réconfort, la reconnaissance et les témoignages de solidarité qu’ils méritaient. Des centaines de personnes, anciens salariés, camarades de BAXI, habitants du Soissonnais, familles et amis, sont venus les soutenir et assister à la « coulée de l’espoir », une démonstration de leur savoir-faire.

Cette manifestation a redonné aux salariés la fierté d’être utiles à la nation, mais la lutte pour l’emploi continue et je compte bien la poursuivre avec eux : il y va du devenir de plus de 130 salariés chez FOCAST et, plus largement, de l’avenir de l’industrie dans le Soissonnais.

lun.

26

nov.

2012

BAXI, FOCAST : une mobilisation exemplaire

Les salariés des entreprises soissonnaises FOCAST, fonderie, et BAXI, producteur de chaudières, menacés de liquidation judiciaire, mèneront mardi après-midi 27 novembre une action originale de sensibilisation. Après des jours de manifestations avec leur cortège d’incidents, « la coulée de l’espoir » réanimera la fonderie en arrêt de travail pour mettre en valeur combien les salariés sont prêts à une reconversion et une réanimation du site.

Avec cette action, ils veulent faire connaître la situation dégradée du Soissonnais (182ème sur 188 pour le taux de chômage en France) et donner l’exemple d’une implication dans la « mobilisation nationale » à laquelle vient d’appeler Arnaud Montebourg en faveur de l’industrie de notre pays.

 

Je reste en ce qui me concerne, comme les élus locaux, mobilisée pour continuer l'action.

jeu.

22

nov.

2012

Concertation au Ministère autour de FOCAST et BAXI

Une délégation composée des représentants des salariés et du dirigeant de BAXI ainsi que des maires de Soissons et Villeneuve St Germain, du président de la communauté d’agglomération et du représentant de M. Daudigny, a été reçue à mon initiative par la cellule de M. Boris Vallaud, conseiller du Ministre Arnaud Montebourg, en présence de M. Coulon, commissaire au redressement productif et de M. Brassac, sous-préfet de Soissons. Cette réunion, qui faisait suite à la table ronde tenue à Soissons le 13 novembre, a été consacrée aux positions des parties prenantes et aux solutions qui doivent être explorées.

BAXI : le conseiller du Ministre a indiqué qu’un diagnostic de l’Etat devrait être mis en place et il été convenu qu’un groupe de travail rassemblant les représentants de l’Etat, les décideurs du siège (BDR Thermea) et le directeur général France ainsi que l’expert-comptable qui accompagne les salariés, sera très prochainement réuni. Une nouvelle table ronde en tirera les conclusions au plus tard mi-février. Il est également prévu que le PSE soit suspendu pour 3 mois et que le site de BAXI continuera à produire pendant ce temps.

Lire la suite

mer.

07

nov.

2012

Focast et Baxi au Ministère du redressement productif le 19 novembre.

Les salariés des entreprises seront reçus le 19 novembre au cabinet d’Arnaud Montebourg à Bercy.
Seront également présents les dirigeants des entreprises, et les élus locaux impliqués directement
dans la recherche de solutions devraient se joindre à la délégation : M. Patrick Day, maire de
Soissons, et M. Jean-Marie Carré, président de la communauté d’agglomération, ainsi que le
directeur des affaires économiques de la communauté, le commissaire au redressement productif,
M. Coulon, le sous-préfet, M. Brassac.

Le président du conseil général et Sénateur Yves Daudigny participera également à la réunion.

Je rencontrerai la délégation avant cette réunion afin d’organiser un échange le plus constructif
possible.

mer.

07

nov.

2012

L'Aisne Nouvelle - "Je ne suis pas que le député de Soissons"

J'ai répondu aux questions de l'Aisne Nouvelle le 5 novembre 2012.

Retrouvez toutes mes réponses en cliquant sur l'image.

ven.

26

oct.

2012

Réunion publique à Vic sur Aisne

J'ai tenu une réunion à Vic sur Aisne vendredi soir pour avoir un échange avec les électeurs sur les questions intéressant la circonscription, en premier lieu la situation de Focast et celle de Baxi.

Cette soirée a été aussi pour moi l'occasion de répondre aux questions, nombreuses, posées par l'assistance sur le travail qui se fait à l'Assemblée. Il a beaucoup été question du budget qui est en cours de vote avec notamment des questions sur les retraites, le logement et de l’aide alimentaire au plus démunis remise en cause par l’Union européenne.

J'ai beaucoup apprécié cette soirée d'échange et de rencontre avec les électeurs et je les convie à venir aussi nombreux à la prochaine réunion publique qui aura lieu le 9 novembre 2012 à 18 heures à la Salle des Fêtes de BLERANCOURT.

ven.

26

oct.

2012

Encourager et soutenir la création musicale

La SACEM soutient la création et la diffusion du spectacle vivant, la formation des créateurs et celle des interprètes sur les territoires. Entre 2007 et 2011, 102 projets ont été soutenus en Picardie par une aide de presque 370 000€ ciblant les festivals et les salles de concert. 

Lire la suite

mer.

24

oct.

2012

Hommage au caporal-chef Laurent Bériot et aux victimes de l’attentat du Drakkar

J’ai assisté aux cérémonies commémoratives de l’attentat du 23 octobre 1983, contre la base militaire « DRAKKAR » située à Beyrouth au Liban.

Ce fut le moment de rendre  hommage aux 58 parachutistes français disparus lors de cette explosion et particulièrement en l’honneur du caporal-chef Laurent Bériot, enfant de la commune de Soissons.

Lire la suite

lun.

22

oct.

2012

Louis Rossi : 300km/h à moto

Louis Rossi, qui a malheureusement chuté lors du Grand Prix de Malaisie de ce week-end, a fait partie des pilotes qui ont testé des motos - les "poussant" jusqu'à 300km/h - sur la piste de l'aéroport de Châteauroux (36).

Retrouvez la vidéo de ces essais ci-dessous.

Lire la suite

dim.

14

oct.

2012

Banquet annuel de l'association intercantonale des Anciens Combattants

Je me suis rendue au banquet annuel de l'association intercantonale des cantons de Braine, Oulchy, Soissons, Vailly et Vic-Sur-Aisne des ACPG (Anciens Combattants - Prisonniers de Guerre), CATM (Combattants d'Algérie, Tunisie et Maroc), TOE (Théâtre d'Opérations Extérieures) et Veuves de guerre où j'ai assisté avec plaisir à la remise de deux médailles.

Dans mon intervention j'ai souligné mon intérêt porté aux Anciens Combattants et aux actions de l'association intercantonale.

Lire la suite

dim.

14

oct.

2012

Sinceny - 17ème journée de la faïence

J'ai participé à l'inauguration de l'exposition magnifique - "Les faïences patronymiques" - montrée pour la 17ème journée de la faïence de Sinceny.

J'ai souligné dans mon intervention la richesse de la tradition de la faïence de Sinceny et j'ai salué le travail des communes et des associations - appuyé par les écoles - réalisé autour de ce patrimoine.

Lire la suite

ven.

12

oct.

2012

Sacy - Inauguration du site scolaire

J'ai participé à l'inauguration du site scolaire de Sacy qui fait suite au regroupement scolaire, débuté il y a 3 ans, des villes de Berny-Rivière et Saint Christophe à Berry.

J'ai pu, dans mon intervention, souligner l'importance - pour le bon fonctionnement de notre Ecole républicaine - de disposer d'équipements de qualité à disposition des enseignants et au bénéfice des enfants.

Lire la suite

mer.

10

oct.

2012

"La guerre d'Algérie" - Exposition au Musée de la Résistance et de la Déportation de Fargniers

Dans le cadre du 50ème anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie, j’ai participé au vernissage de l’exposition « LA GUERRE D’ALGÉRIE », visible au Musée de la Résistance et de la Déportation de Fargniers, organisée par les membres du comité de Tergnier de la F.N.A.C.A (Fédération Nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc, Tunisie).

 

Retrouvez ci-dessous la vidéo de mon intervention.

Lire la suite

lun.

08

oct.

2012

Cérémonie patriotique pour les jeunes.

Retrouvez, ci-dessous, les photos prises lors de la cérémonie patriotique qui s'est déroulée le 1er septembre à l'Arc de Triomphe et où, avec Patrick Day - maire de Soissons et Mireille Tiquet - conseillère régionale et adjointe au maire de Soissons, j'ai accompagné les jeunes axonais et des représentants des anciens combattants afin de raviver la flamme du Soldat Inconnu.

Lire la suite

mer.

13

mars

2013

Mon nouveau blog est en ligne !

Mon nouveau blog a été mis en ligne la semaine dernière.

 

Il est accessible à l'adresse suivante : www.mfbechtel.fr

 

 

Vous pouvez désormais vous abonner à ma newsletter.

 

Retrouvez-moi également sur Twitter @MFBechtel

dim.

27

janv.

2013

Assemblée générale de l'UNC à Crouy

Je suis allée saluer l'assemblée générale de l'UNC de l'Aisne en présence des personnalités organisatrices et invitées.

 

J'ai souligné l'importance que, comme députée, j'attache au monde combattant. Celui-ci peut, en toutes circonstances, compter sur mon appui.

 

J'ai également indiqué mon intérêt pour la célébration du centenaire de la Grande guerre. S'agissant tout particulièrement de l'implication des écoles, j'ai fait état de l'intérêt que revêt la visite du wagon de Rethondes, visite très impressionnante liée au "double armistice", bien de nature à éclairer les élèves sur les grands moments de notre histoire.

 

Le vin d'honneur qui a suivi m'a permis de saluer de nombreux participants et participantes dans une atmosphère cordiale et chaleureuse.

 

dim.

20

janv.

2013

Cercle musical à Soissons

Le cercle musical de Soissons a donné une matinée particulièrement réussie. L'art était au rendez-vous, mais aussi la solidarité avec la participation de certains musiciens venus de loin, qui ont repris la route (enneigée), ou le train (dans le froid) à l'issue du concert.

 

J'ai eu le plaisir de remettre la médaille de 2ème violon à M. Xuan Hoang.

 

Bravo au cercle musical et à ceux qui le font vivre !

sam.

19

janv.

2013

Café philo

C'est dans la salle bondée d'un café soissonnais que nous avons débattu sur le thème proposé par Jean-Hugues Lenoir dans le cadre de l'association citoy'Aisne, "qu'est-ce qu'un homme normal ?".

C'était un vrai débat avec des points de vue intéressants, parfois divergents. Les uns voient dans la définition de l'homme normal la référence à la société et à ses règles ; d'autres ont plutôt mis en valeur la difficulté à définir une norme et en tout cas la différence entre la norme, les règles et les codes.

Débat à poursuivre !

 

 

 

 

sam.

19

janv.

2013

Association républicaine des anciens combattants (ARAC) : de la guerre d'Algérie au centenaire de la Grande guerre

Salle de la mutualité à Soissons

L'assemblée générale de l'ARAC a été pour moi l'occasion de faire le point sur quelques sujets qui me tiennent à coeur.

- Reconnaissance du 19 mars comme journée nationale du souvenir et de reccueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc : la date du 19 mars 1962, votée par le Parlement, était bien la date légitime pour célébrer la fin des opérations en Algérie.

- L'intervention au Mali : une opération militaire était nécessaire. Elle devra être complétée par la reconstruction politique d'un véritable Etat souverain.

- Commémoration de la Grande guerre : il faut refuser la confusion avec le 8 mai 1945 et avoir la volonté de mener une réflexion sur ce qui a conduit à cette guerre, en parallèle des cérémonies et des manifestations de mémoire.

 

J'ai eu le plaisir de remettre la médaille d'honneur de l'ARAC à M. Jean-Pierre Provot.

 

Lire la suite

dim.

13

janv.

2013

Vœux à la Mairie de Pommiers

La cérémonie s’est déroulée en présence de M. Francis Couvreur, Maire de Pommiers, et du conseil municipal de Pommiers, ainsi que de Patrick Day, Maire de Soissons, de nombreux élus et de nombreux Pomméramiens.

J'ai souligné dans mon intervention l'importance des problèmes industriels et économiques sur notre territoire, salué la qualité et l'exemplarité de l'école de Pommiers en présence de sa Directrice, appelée à prendre sa retraite l'an prochain. J'ai aussi évoqué la décentralisation qui s'annonce en soulignant l'importance que j'attachais à la structure déparementale, héritée de la Révolution et légitime dans l'esprit des Français.

sam.

12

janv.

2013

Repas des anciens à Villeneuve-Saint-Germain : un moment très convivial

J’ai participé au repas des anciens en présence de M. Alain Raverdy, Maire de Villeneuve-Saint-Germain, de Jeanine Lefèvre, Maire-adjointe de la commune et suppléante de Patrick Day, Maire de Soissons et conseiller général de Soissons-Nord également présent.

Lire la suite

sam.

12

janv.

2013

Cérémonie de la Sainte Barbe en l'honneur des pompiers : sens civique et solidarité

La cérémonie s’est déroulée en présence de M. Bernard Ruelle, Maire de Vic-sur-Aisne, du lieutenant Grandjean, responsable du centre de secours de Vic-sur-Aisne, du lieutenant-colonel Wilmotte, chef du groupement Sud des pompiers de l’Aisne, de Jean-Luc Moraux, conseiller général du canton de Vic-sur-Aisne, et du Capitaine Henry, commandant du regroupement des brigades de gendarmerie de Vic-sur-Aisne et Villers-Cotterêts.

 

 

Lire la suite

ven.

11

janv.

2013

Cérémonie des voeux à la mairie de Soissons

J’ai participé à la cérémonie des vœux organisée à la Mairie de Soissons par Patrick Day, Maire de Soissons et conseiller général de Soissons Nord.

Etaient notamment présents M. Brassac sous-préfet de l’arrondissement de Soissons, une bonne partie des adjoints du Maire de Soissons, Mireille Tiquet, conseillère régionale de Picardie, le procureur de la République du tribunal de grande instance de Soissons, ainsi que Mme la commissaire de police, commandant de la gendarmerie de Soissons, des représentants des associations d'anciens combattants, des responsables de l’Education nationale, de nombreux élus locaux, ainsi que des personnalités représentant les activités les plus variées.

L’Harmonie municipale de Soissons a inauguré sa nouvelle tenue et a offert au public attentif deux aubades très réussies.

 

mer.

19

déc.

2012

Ecole : une priorité confirmée

112 emplois supplémentaires pour notre académie en 2013

Après la suppression de 77 000 postes au cours du précédent quinquennat, la priorité à la jeunesse voulue par le Président de la République vient de se traduire dans le budget de l’éducation tout récemment adopté par le Parlement. En 2013, ce sont ainsi 112 postes supplémentaires dont bénéficiera notre académie.

 

Ce renforcement significatif des moyens permettra d’accroître l’accueil des élèves de moins de 3 ans, la mise en place du dispositif « plus de maîtres que de classes » dans le premier degré ainsi que les moyens d’une meilleure pédagogie.

Lire la suite

lun.

10

déc.

2012

Au coeur du projet de loi anti-terroriste

Rapporteur du projet de loi anti-terroriste, j'ai répondu aux questions de Jean-Michel Roustand pour l'Union.

Bechtel au cœur du projet de loi antiterroriste

Publié le lundi 10 décembre 2012 à 08H58

 

Le projet de loi antiterroriste revient devant le Parlement pour être définitivement adopté mercredi. La députée axonaise Marie-Françoise Bechtel est rapporteure de ce texte à l'Assemblée nationale.

Le projet de loi relatif à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme revient aujourd'hui devant les sénateurs après un passage en commission mixte paritaire. Il sera définitivement adopté mercredi par l'Assemblée Nationale. Nouvelle députée chevénementiste de l'Aisne, mais dotée d'une solide expérience dans les cabinets ministériels, Marie-Françoise Bechtel a été désignée rapporteure de ce texte.
Si elle n'avait pas manifesté d'appétence particulière pour « ce sujet intéressant », elle s'y est totalement investie en multipliant les auditions pour tenter d'en cerner au plus près les différentes dimensions. Un travail préparatoire qui lui a notamment permis de rencontrer le juge antiterroriste Trévidic, le successeur du juge Bruguière, qui l'a « très favorablement impressionnée ».

 

Lire la suite

dim.

09

déc.

2012

Repas des anciens à Beautor : refaire de la santé une priorité

J’ai participé, en présence de Jacky Vasseur, Maire de Beautor, de plusieurs élus du conseil municipal, des conseils général et régional, du président de la communauté de communes de l’Oyse, de Nelly Goujon, Vice-présidente du comité départemental des retraités et des personnes âgées, ainsi que de nombreux Beautorois, à l’apéritif précédent le repas très sympathique offert par la municipalité.

 

J’ai abordé dans mon intervention les problèmes de santé qui se posent tout particulièrement dans notre territoire avec la désertification médicale et l’accès à l’hôpital. J’ai salué l’initiative du conseil régional de Picardie, qui a rejeté le projet présenté par l’agence régionale de santé et adopté un autre projet plus ambitieux pour refaire de la santé une priorité régionale.

A cet effet, il ne faut pas manquer d’ambition en ce qui concerne l’offre de soins donnée aux hôpitaux « intermédiaires » tel celui de Chauny. Cette exigence est d’autant plus importante que l’état de santé de la population picarde, comme le montrent de nombreuses études, n’est pas satisfaisant par rapport aux normes nationales.

Lire la suite

jeu.

06

déc.

2012

Manifestation des salariés et élus du Soissonnais à Paris: un compte rendu bien peu exact dans l'Union

A la suite de l'article paru dans l'Union ce jeudi 6 décembre, rendant compte de la manifestation d'hier à Paris, j'ai demandé à la direction du journal d'exercer mon droit de réponse afin de rectifier les graves inexactitudes me concernant. Voici ma lettre telle qu'adressée à la rédaction.

De graves inexactitudes ont émaillé le compte rendu par l’Union de la manifestation des salariés du Soissonnais à Paris le 5 décembre. Mise en cause, notamment à travers les déclarations de l’organisateur de la manifestation, je vous demande de rectifier les faits.

 

J’ai été informée de la manifestation prévue à Paris mercredi 5 décembre et je l’ai d’ailleurs relayée en en informant tous les médias nationaux le 4 décembre afin d’essayer de donner aux salariés du Soissonnais toute la visibilité qu’ils méritent. J’entendais bien les rejoindre le matin du 5, puisque la manifestation, croyais-je, était prévue devant l’Assemblée nationale. Mais je ne les y ai jamais vus puisqu’ils étaient place de la Concorde, où ils ont de surcroît été bloqués par les forces de police.

Lire la suite

mar.

04

déc.

2012

Face au déclin du Soissonnais, une action constructive

La spirale du déclin (Focast, Baxi, Télécom, Geodis, Pomly) ne peut pas continuer. Chacun doit agir de la manière la plus efficace à la place où il se trouve. Après la réunion à Bercy autour du dossier Focast / Baxi, nous travaillons au plan social chez Focast et à la poursuite du diagnostic partagé avec l’Etat sur Baxi.

Au-delà, la bataille doit s’engager en termes d’aménagement du territoire et de relance de l’économie dans le Soissonnais. C’est le sens de la présence à Paris demain de nombreux salariés. C’est aussi le sens des démarches que j’ai engagées auprès des pouvoirs publics. C’est un engagement qui ne sera pas abandonné et qui, tout au contraire, ne fait que commencer. Je tiendrai les salariés informés à toutes les étapes.

Lire la suite

lun.

03

déc.

2012

Téléthon à Soissons

Je me suis rendue samedi 1er décembre à l’espace Claude Parisot pour l’arrivée du Téléthon. Organisée avec brio par Christian Lépine, cette manifestation de solidarité a touché particulièrement le public à l’heure où les familles de Focast sont frappées par la liquidation de l’entreprise.

C’était un plaisir de remettre des coupes à ces jeunes pleins de vie et d’ardeur bénévole. Un bel après-midi pour ceux-ci… et pour les moins jeunes !

Lire la suite

sam.

01

déc.

2012

Journée mondiale du bénévolat à Chauny, salle des Fêtes François Mitterrand

Le comité départemental des médaillés de la Jeunesse et des Sports a célébré la journée mondiale du bénévolat le 1er décembre à Chauny.

 

En présence du Maire de Chauny, Monsieur Marcel Lalonde, d’élus locaux et de Jean-Luc Lanouilh, conseiller général, j’ai tenu à rendre hommage à tous les bénévoles qui oeuvrent, par leur action volontaire, au service du développement économique et social de notre territoire. En ces temps de crise, le rôle des associations notamment est fondamental pour aider les jeunes des quartiers sensibles et les populations les plus démunies.

Cette journée du bénévolat a été pour moi l'occasion de remettre la médaille de bronze jeunesse et sport à Madame Francine Meurisse, présidente de l’association sportive Gym’Aréna de Saint-Quentin, et Secrétaire du comité départemental de gymnastique de l’Aisne.

 

J’ai également eu l’honneur de recevoir des remerciements et une médaille de Monsieur Jean-Marie Compagnon, qui représentait le comité de Chauny et présidait cette belle manifestation.

 

L’après-midi s’est conclue par la signature du livre d’or.

Lire la suite

mer.

28

nov.

2012

FOCAST : journée d'émotion

Grand moment d’émotion hier à Soissons : les salariés de FOCAST, en lutte depuis des mois pour conserver leur emploi et un outil de travail qui leur est cher, avaient décidé d’ouvrir les portes de l’usine à tous ceux qui le souhaitaient. A quelques jours de la fermeture probable de FOCAST, alors même qu’ils sont abandonnés par un patron voyou, les salariés ont eu le réconfort, la reconnaissance et les témoignages de solidarité qu’ils méritaient. Des centaines de personnes, anciens salariés, camarades de BAXI, habitants du Soissonnais, familles et amis, sont venus les soutenir et assister à la « coulée de l’espoir », une démonstration de leur savoir-faire.

Cette manifestation a redonné aux salariés la fierté d’être utiles à la nation, mais la lutte pour l’emploi continue et je compte bien la poursuivre avec eux : il y va du devenir de plus de 130 salariés chez FOCAST et, plus largement, de l’avenir de l’industrie dans le Soissonnais.

lun.

26

nov.

2012

BAXI, FOCAST : une mobilisation exemplaire

Les salariés des entreprises soissonnaises FOCAST, fonderie, et BAXI, producteur de chaudières, menacés de liquidation judiciaire, mèneront mardi après-midi 27 novembre une action originale de sensibilisation. Après des jours de manifestations avec leur cortège d’incidents, « la coulée de l’espoir » réanimera la fonderie en arrêt de travail pour mettre en valeur combien les salariés sont prêts à une reconversion et une réanimation du site.

Avec cette action, ils veulent faire connaître la situation dégradée du Soissonnais (182ème sur 188 pour le taux de chômage en France) et donner l’exemple d’une implication dans la « mobilisation nationale » à laquelle vient d’appeler Arnaud Montebourg en faveur de l’industrie de notre pays.

 

Je reste en ce qui me concerne, comme les élus locaux, mobilisée pour continuer l'action.

jeu.

22

nov.

2012

Concertation au Ministère autour de FOCAST et BAXI

Une délégation composée des représentants des salariés et du dirigeant de BAXI ainsi que des maires de Soissons et Villeneuve St Germain, du président de la communauté d’agglomération et du représentant de M. Daudigny, a été reçue à mon initiative par la cellule de M. Boris Vallaud, conseiller du Ministre Arnaud Montebourg, en présence de M. Coulon, commissaire au redressement productif et de M. Brassac, sous-préfet de Soissons. Cette réunion, qui faisait suite à la table ronde tenue à Soissons le 13 novembre, a été consacrée aux positions des parties prenantes et aux solutions qui doivent être explorées.

BAXI : le conseiller du Ministre a indiqué qu’un diagnostic de l’Etat devrait être mis en place et il été convenu qu’un groupe de travail rassemblant les représentants de l’Etat, les décideurs du siège (BDR Thermea) et le directeur général France ainsi que l’expert-comptable qui accompagne les salariés, sera très prochainement réuni. Une nouvelle table ronde en tirera les conclusions au plus tard mi-février. Il est également prévu que le PSE soit suspendu pour 3 mois et que le site de BAXI continuera à produire pendant ce temps.

Lire la suite

mer.

07

nov.

2012

Focast et Baxi au Ministère du redressement productif le 19 novembre.

Les salariés des entreprises seront reçus le 19 novembre au cabinet d’Arnaud Montebourg à Bercy.
Seront également présents les dirigeants des entreprises, et les élus locaux impliqués directement
dans la recherche de solutions devraient se joindre à la délégation : M. Patrick Day, maire de
Soissons, et M. Jean-Marie Carré, président de la communauté d’agglomération, ainsi que le
directeur des affaires économiques de la communauté, le commissaire au redressement productif,
M. Coulon, le sous-préfet, M. Brassac.

Le président du conseil général et Sénateur Yves Daudigny participera également à la réunion.

Je rencontrerai la délégation avant cette réunion afin d’organiser un échange le plus constructif
possible.

mer.

07

nov.

2012

L'Aisne Nouvelle - "Je ne suis pas que le député de Soissons"

J'ai répondu aux questions de l'Aisne Nouvelle le 5 novembre 2012.

Retrouvez toutes mes réponses en cliquant sur l'image.

ven.

26

oct.

2012

Réunion publique à Vic sur Aisne

J'ai tenu une réunion à Vic sur Aisne vendredi soir pour avoir un échange avec les électeurs sur les questions intéressant la circonscription, en premier lieu la situation de Focast et celle de Baxi.

Cette soirée a été aussi pour moi l'occasion de répondre aux questions, nombreuses, posées par l'assistance sur le travail qui se fait à l'Assemblée. Il a beaucoup été question du budget qui est en cours de vote avec notamment des questions sur les retraites, le logement et de l’aide alimentaire au plus démunis remise en cause par l’Union européenne.

J'ai beaucoup apprécié cette soirée d'échange et de rencontre avec les électeurs et je les convie à venir aussi nombreux à la prochaine réunion publique qui aura lieu le 9 novembre 2012 à 18 heures à la Salle des Fêtes de BLERANCOURT.

ven.

26

oct.

2012

Encourager et soutenir la création musicale

La SACEM soutient la création et la diffusion du spectacle vivant, la formation des créateurs et celle des interprètes sur les territoires. Entre 2007 et 2011, 102 projets ont été soutenus en Picardie par une aide de presque 370 000€ ciblant les festivals et les salles de concert. 

Lire la suite

mer.

24

oct.

2012

Hommage au caporal-chef Laurent Bériot et aux victimes de l’attentat du Drakkar

J’ai assisté aux cérémonies commémoratives de l’attentat du 23 octobre 1983, contre la base militaire « DRAKKAR » située à Beyrouth au Liban.

Ce fut le moment de rendre  hommage aux 58 parachutistes français disparus lors de cette explosion et particulièrement en l’honneur du caporal-chef Laurent Bériot, enfant de la commune de Soissons.

Lire la suite

lun.

22

oct.

2012

Louis Rossi : 300km/h à moto

Louis Rossi, qui a malheureusement chuté lors du Grand Prix de Malaisie de ce week-end, a fait partie des pilotes qui ont testé des motos - les "poussant" jusqu'à 300km/h - sur la piste de l'aéroport de Châteauroux (36).

Retrouvez la vidéo de ces essais ci-dessous.

Lire la suite

dim.

14

oct.

2012

Banquet annuel de l'association intercantonale des Anciens Combattants

Je me suis rendue au banquet annuel de l'association intercantonale des cantons de Braine, Oulchy, Soissons, Vailly et Vic-Sur-Aisne des ACPG (Anciens Combattants - Prisonniers de Guerre), CATM (Combattants d'Algérie, Tunisie et Maroc), TOE (Théâtre d'Opérations Extérieures) et Veuves de guerre où j'ai assisté avec plaisir à la remise de deux médailles.

Dans mon intervention j'ai souligné mon intérêt porté aux Anciens Combattants et aux actions de l'association intercantonale.

Lire la suite

dim.

14

oct.

2012

Sinceny - 17ème journée de la faïence

J'ai participé à l'inauguration de l'exposition magnifique - "Les faïences patronymiques" - montrée pour la 17ème journée de la faïence de Sinceny.

J'ai souligné dans mon intervention la richesse de la tradition de la faïence de Sinceny et j'ai salué le travail des communes et des associations - appuyé par les écoles - réalisé autour de ce patrimoine.

Lire la suite

ven.

12

oct.

2012

Sacy - Inauguration du site scolaire

J'ai participé à l'inauguration du site scolaire de Sacy qui fait suite au regroupement scolaire, débuté il y a 3 ans, des villes de Berny-Rivière et Saint Christophe à Berry.

J'ai pu, dans mon intervention, souligner l'importance - pour le bon fonctionnement de notre Ecole républicaine - de disposer d'équipements de qualité à disposition des enseignants et au bénéfice des enfants.

Lire la suite

mer.

10

oct.

2012

"La guerre d'Algérie" - Exposition au Musée de la Résistance et de la Déportation de Fargniers

Dans le cadre du 50ème anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie, j’ai participé au vernissage de l’exposition « LA GUERRE D’ALGÉRIE », visible au Musée de la Résistance et de la Déportation de Fargniers, organisée par les membres du comité de Tergnier de la F.N.A.C.A (Fédération Nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc, Tunisie).

 

Retrouvez ci-dessous la vidéo de mon intervention.

Lire la suite

lun.

08

oct.

2012

Cérémonie patriotique pour les jeunes.

Retrouvez, ci-dessous, les photos prises lors de la cérémonie patriotique qui s'est déroulée le 1er septembre à l'Arc de Triomphe et où, avec Patrick Day - maire de Soissons et Mireille Tiquet - conseillère régionale et adjointe au maire de Soissons, j'ai accompagné les jeunes axonais et des représentants des anciens combattants afin de raviver la flamme du Soldat Inconnu.

Lire la suite

mer.

13

mars

2013

Mon nouveau blog est en ligne !

Mon nouveau blog a été mis en ligne la semaine dernière.

 

Il est accessible à l'adresse suivante : www.mfbechtel.fr

 

 

Vous pouvez désormais vous abonner à ma newsletter.

 

Retrouvez-moi également sur Twitter @MFBechtel

dim.

27

janv.

2013

Assemblée générale de l'UNC à Crouy

Je suis allée saluer l'assemblée générale de l'UNC de l'Aisne en présence des personnalités organisatrices et invitées.

 

J'ai souligné l'importance que, comme députée, j'attache au monde combattant. Celui-ci peut, en toutes circonstances, compter sur mon appui.

 

J'ai également indiqué mon intérêt pour la célébration du centenaire de la Grande guerre. S'agissant tout particulièrement de l'implication des écoles, j'ai fait état de l'intérêt que revêt la visite du wagon de Rethondes, visite très impressionnante liée au "double armistice", bien de nature à éclairer les élèves sur les grands moments de notre histoire.

 

Le vin d'honneur qui a suivi m'a permis de saluer de nombreux participants et participantes dans une atmosphère cordiale et chaleureuse.

 

dim.

20

janv.

2013

Cercle musical à Soissons

Le cercle musical de Soissons a donné une matinée particulièrement réussie. L'art était au rendez-vous, mais aussi la solidarité avec la participation de certains musiciens venus de loin, qui ont repris la route (enneigée), ou le train (dans le froid) à l'issue du concert.

 

J'ai eu le plaisir de remettre la médaille de 2ème violon à M. Xuan Hoang.

 

Bravo au cercle musical et à ceux qui le font vivre !

sam.

19

janv.

2013

Café philo

C'est dans la salle bondée d'un café soissonnais que nous avons débattu sur le thème proposé par Jean-Hugues Lenoir dans le cadre de l'association citoy'Aisne, "qu'est-ce qu'un homme normal ?".

C'était un vrai débat avec des points de vue intéressants, parfois divergents. Les uns voient dans la définition de l'homme normal la référence à la société et à ses règles ; d'autres ont plutôt mis en valeur la difficulté à définir une norme et en tout cas la différence entre la norme, les règles et les codes.

Débat à poursuivre !

 

 

 

 

sam.

19

janv.

2013

Association républicaine des anciens combattants (ARAC) : de la guerre d'Algérie au centenaire de la Grande guerre

Salle de la mutualité à Soissons

L'assemblée générale de l'ARAC a été pour moi l'occasion de faire le point sur quelques sujets qui me tiennent à coeur.

- Reconnaissance du 19 mars comme journée nationale du souvenir et de reccueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc : la date du 19 mars 1962, votée par le Parlement, était bien la date légitime pour célébrer la fin des opérations en Algérie.

- L'intervention au Mali : une opération militaire était nécessaire. Elle devra être complétée par la reconstruction politique d'un véritable Etat souverain.

- Commémoration de la Grande guerre : il faut refuser la confusion avec le 8 mai 1945 et avoir la volonté de mener une réflexion sur ce qui a conduit à cette guerre, en parallèle des cérémonies et des manifestations de mémoire.

 

J'ai eu le plaisir de remettre la médaille d'honneur de l'ARAC à M. Jean-Pierre Provot.

 

Lire la suite

dim.

13

janv.

2013

Vœux à la Mairie de Pommiers

La cérémonie s’est déroulée en présence de M. Francis Couvreur, Maire de Pommiers, et du conseil municipal de Pommiers, ainsi que de Patrick Day, Maire de Soissons, de nombreux élus et de nombreux Pomméramiens.

J'ai souligné dans mon intervention l'importance des problèmes industriels et économiques sur notre territoire, salué la qualité et l'exemplarité de l'école de Pommiers en présence de sa Directrice, appelée à prendre sa retraite l'an prochain. J'ai aussi évoqué la décentralisation qui s'annonce en soulignant l'importance que j'attachais à la structure déparementale, héritée de la Révolution et légitime dans l'esprit des Français.

sam.

12

janv.

2013

Repas des anciens à Villeneuve-Saint-Germain : un moment très convivial

J’ai participé au repas des anciens en présence de M. Alain Raverdy, Maire de Villeneuve-Saint-Germain, de Jeanine Lefèvre, Maire-adjointe de la commune et suppléante de Patrick Day, Maire de Soissons et conseiller général de Soissons-Nord également présent.

Lire la suite

sam.

12

janv.

2013

Cérémonie de la Sainte Barbe en l'honneur des pompiers : sens civique et solidarité

La cérémonie s’est déroulée en présence de M. Bernard Ruelle, Maire de Vic-sur-Aisne, du lieutenant Grandjean, responsable du centre de secours de Vic-sur-Aisne, du lieutenant-colonel Wilmotte, chef du groupement Sud des pompiers de l’Aisne, de Jean-Luc Moraux, conseiller général du canton de Vic-sur-Aisne, et du Capitaine Henry, commandant du regroupement des brigades de gendarmerie de Vic-sur-Aisne et Villers-Cotterêts.

 

 

Lire la suite

ven.

11

janv.

2013

Cérémonie des voeux à la mairie de Soissons

J’ai participé à la cérémonie des vœux organisée à la Mairie de Soissons par Patrick Day, Maire de Soissons et conseiller général de Soissons Nord.

Etaient notamment présents M. Brassac sous-préfet de l’arrondissement de Soissons, une bonne partie des adjoints du Maire de Soissons, Mireille Tiquet, conseillère régionale de Picardie, le procureur de la République du tribunal de grande instance de Soissons, ainsi que Mme la commissaire de police, commandant de la gendarmerie de Soissons, des représentants des associations d'anciens combattants, des responsables de l’Education nationale, de nombreux élus locaux, ainsi que des personnalités représentant les activités les plus variées.

L’Harmonie municipale de Soissons a inauguré sa nouvelle tenue et a offert au public attentif deux aubades très réussies.

 

mer.

19

déc.

2012

Ecole : une priorité confirmée

112 emplois supplémentaires pour notre académie en 2013

Après la suppression de 77 000 postes au cours du précédent quinquennat, la priorité à la jeunesse voulue par le Président de la République vient de se traduire dans le budget de l’éducation tout récemment adopté par le Parlement. En 2013, ce sont ainsi 112 postes supplémentaires dont bénéficiera notre académie.

 

Ce renforcement significatif des moyens permettra d’accroître l’accueil des élèves de moins de 3 ans, la mise en place du dispositif « plus de maîtres que de classes » dans le premier degré ainsi que les moyens d’une meilleure pédagogie.

Lire la suite

lun.

10

déc.

2012

Au coeur du projet de loi anti-terroriste

Rapporteur du projet de loi anti-terroriste, j'ai répondu aux questions de Jean-Michel Roustand pour l'Union.

Bechtel au cœur du projet de loi antiterroriste

Publié le lundi 10 décembre 2012 à 08H58

 

Le projet de loi antiterroriste revient devant le Parlement pour être définitivement adopté mercredi. La députée axonaise Marie-Françoise Bechtel est rapporteure de ce texte à l'Assemblée nationale.

Le projet de loi relatif à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme revient aujourd'hui devant les sénateurs après un passage en commission mixte paritaire. Il sera définitivement adopté mercredi par l'Assemblée Nationale. Nouvelle députée chevénementiste de l'Aisne, mais dotée d'une solide expérience dans les cabinets ministériels, Marie-Françoise Bechtel a été désignée rapporteure de ce texte.
Si elle n'avait pas manifesté d'appétence particulière pour « ce sujet intéressant », elle s'y est totalement investie en multipliant les auditions pour tenter d'en cerner au plus près les différentes dimensions. Un travail préparatoire qui lui a notamment permis de rencontrer le juge antiterroriste Trévidic, le successeur du juge Bruguière, qui l'a « très favorablement impressionnée ».

 

Lire la suite

dim.

09

déc.

2012

Repas des anciens à Beautor : refaire de la santé une priorité

J’ai participé, en présence de Jacky Vasseur, Maire de Beautor, de plusieurs élus du conseil municipal, des conseils général et régional, du président de la communauté de communes de l’Oyse, de Nelly Goujon, Vice-présidente du comité départemental des retraités et des personnes âgées, ainsi que de nombreux Beautorois, à l’apéritif précédent le repas très sympathique offert par la municipalité.

 

J’ai abordé dans mon intervention les problèmes de santé qui se posent tout particulièrement dans notre territoire avec la désertification médicale et l’accès à l’hôpital. J’ai salué l’initiative du conseil régional de Picardie, qui a rejeté le projet présenté par l’agence régionale de santé et adopté un autre projet plus ambitieux pour refaire de la santé une priorité régionale.

A cet effet, il ne faut pas manquer d’ambition en ce qui concerne l’offre de soins donnée aux hôpitaux « intermédiaires » tel celui de Chauny. Cette exigence est d’autant plus importante que l’état de santé de la population picarde, comme le montrent de nombreuses études, n’est pas satisfaisant par rapport aux normes nationales.

Lire la suite

jeu.

06

déc.

2012

Manifestation des salariés et élus du Soissonnais à Paris: un compte rendu bien peu exact dans l'Union

A la suite de l'article paru dans l'Union ce jeudi 6 décembre, rendant compte de la manifestation d'hier à Paris, j'ai demandé à la direction du journal d'exercer mon droit de réponse afin de rectifier les graves inexactitudes me concernant. Voici ma lettre telle qu'adressée à la rédaction.

De graves inexactitudes ont émaillé le compte rendu par l’Union de la manifestation des salariés du Soissonnais à Paris le 5 décembre. Mise en cause, notamment à travers les déclarations de l’organisateur de la manifestation, je vous demande de rectifier les faits.

 

J’ai été informée de la manifestation prévue à Paris mercredi 5 décembre et je l’ai d’ailleurs relayée en en informant tous les médias nationaux le 4 décembre afin d’essayer de donner aux salariés du Soissonnais toute la visibilité qu’ils méritent. J’entendais bien les rejoindre le matin du 5, puisque la manifestation, croyais-je, était prévue devant l’Assemblée nationale. Mais je ne les y ai jamais vus puisqu’ils étaient place de la Concorde, où ils ont de surcroît été bloqués par les forces de police.

Lire la suite

mar.

04

déc.

2012

Face au déclin du Soissonnais, une action constructive

La spirale du déclin (Focast, Baxi, Télécom, Geodis, Pomly) ne peut pas continuer. Chacun doit agir de la manière la plus efficace à la place où il se trouve. Après la réunion à Bercy autour du dossier Focast / Baxi, nous travaillons au plan social chez Focast et à la poursuite du diagnostic partagé avec l’Etat sur Baxi.

Au-delà, la bataille doit s’engager en termes d’aménagement du territoire et de relance de l’économie dans le Soissonnais. C’est le sens de la présence à Paris demain de nombreux salariés. C’est aussi le sens des démarches que j’ai engagées auprès des pouvoirs publics. C’est un engagement qui ne sera pas abandonné et qui, tout au contraire, ne fait que commencer. Je tiendrai les salariés informés à toutes les étapes.

Lire la suite

lun.

03

déc.

2012

Téléthon à Soissons

Je me suis rendue samedi 1er décembre à l’espace Claude Parisot pour l’arrivée du Téléthon. Organisée avec brio par Christian Lépine, cette manifestation de solidarité a touché particulièrement le public à l’heure où les familles de Focast sont frappées par la liquidation de l’entreprise.

C’était un plaisir de remettre des coupes à ces jeunes pleins de vie et d’ardeur bénévole. Un bel après-midi pour ceux-ci… et pour les moins jeunes !

Lire la suite

sam.

01

déc.

2012

Journée mondiale du bénévolat à Chauny, salle des Fêtes François Mitterrand

Le comité départemental des médaillés de la Jeunesse et des Sports a célébré la journée mondiale du bénévolat le 1er décembre à Chauny.

 

En présence du Maire de Chauny, Monsieur Marcel Lalonde, d’élus locaux et de Jean-Luc Lanouilh, conseiller général, j’ai tenu à rendre hommage à tous les bénévoles qui oeuvrent, par leur action volontaire, au service du développement économique et social de notre territoire. En ces temps de crise, le rôle des associations notamment est fondamental pour aider les jeunes des quartiers sensibles et les populations les plus démunies.

Cette journée du bénévolat a été pour moi l'occasion de remettre la médaille de bronze jeunesse et sport à Madame Francine Meurisse, présidente de l’association sportive Gym’Aréna de Saint-Quentin, et Secrétaire du comité départemental de gymnastique de l’Aisne.

 

J’ai également eu l’honneur de recevoir des remerciements et une médaille de Monsieur Jean-Marie Compagnon, qui représentait le comité de Chauny et présidait cette belle manifestation.

 

L’après-midi s’est conclue par la signature du livre d’or.

Lire la suite

mer.

28

nov.

2012

FOCAST : journée d'émotion

Grand moment d’émotion hier à Soissons : les salariés de FOCAST, en lutte depuis des mois pour conserver leur emploi et un outil de travail qui leur est cher, avaient décidé d’ouvrir les portes de l’usine à tous ceux qui le souhaitaient. A quelques jours de la fermeture probable de FOCAST, alors même qu’ils sont abandonnés par un patron voyou, les salariés ont eu le réconfort, la reconnaissance et les témoignages de solidarité qu’ils méritaient. Des centaines de personnes, anciens salariés, camarades de BAXI, habitants du Soissonnais, familles et amis, sont venus les soutenir et assister à la « coulée de l’espoir », une démonstration de leur savoir-faire.

Cette manifestation a redonné aux salariés la fierté d’être utiles à la nation, mais la lutte pour l’emploi continue et je compte bien la poursuivre avec eux : il y va du devenir de plus de 130 salariés chez FOCAST et, plus largement, de l’avenir de l’industrie dans le Soissonnais.

lun.

26

nov.

2012

BAXI, FOCAST : une mobilisation exemplaire

Les salariés des entreprises soissonnaises FOCAST, fonderie, et BAXI, producteur de chaudières, menacés de liquidation judiciaire, mèneront mardi après-midi 27 novembre une action originale de sensibilisation. Après des jours de manifestations avec leur cortège d’incidents, « la coulée de l’espoir » réanimera la fonderie en arrêt de travail pour mettre en valeur combien les salariés sont prêts à une reconversion et une réanimation du site.

Avec cette action, ils veulent faire connaître la situation dégradée du Soissonnais (182ème sur 188 pour le taux de chômage en France) et donner l’exemple d’une implication dans la « mobilisation nationale » à laquelle vient d’appeler Arnaud Montebourg en faveur de l’industrie de notre pays.

 

Je reste en ce qui me concerne, comme les élus locaux, mobilisée pour continuer l'action.

jeu.

22

nov.

2012

Concertation au Ministère autour de FOCAST et BAXI

Une délégation composée des représentants des salariés et du dirigeant de BAXI ainsi que des maires de Soissons et Villeneuve St Germain, du président de la communauté d’agglomération et du représentant de M. Daudigny, a été reçue à mon initiative par la cellule de M. Boris Vallaud, conseiller du Ministre Arnaud Montebourg, en présence de M. Coulon, commissaire au redressement productif et de M. Brassac, sous-préfet de Soissons. Cette réunion, qui faisait suite à la table ronde tenue à Soissons le 13 novembre, a été consacrée aux positions des parties prenantes et aux solutions qui doivent être explorées.

BAXI : le conseiller du Ministre a indiqué qu’un diagnostic de l’Etat devrait être mis en place et il été convenu qu’un groupe de travail rassemblant les représentants de l’Etat, les décideurs du siège (BDR Thermea) et le directeur général France ainsi que l’expert-comptable qui accompagne les salariés, sera très prochainement réuni. Une nouvelle table ronde en tirera les conclusions au plus tard mi-février. Il est également prévu que le PSE soit suspendu pour 3 mois et que le site de BAXI continuera à produire pendant ce temps.

Lire la suite

mer.

07

nov.

2012

Focast et Baxi au Ministère du redressement productif le 19 novembre.

Les salariés des entreprises seront reçus le 19 novembre au cabinet d’Arnaud Montebourg à Bercy.
Seront également présents les dirigeants des entreprises, et les élus locaux impliqués directement
dans la recherche de solutions devraient se joindre à la délégation : M. Patrick Day, maire de
Soissons, et M. Jean-Marie Carré, président de la communauté d’agglomération, ainsi que le
directeur des affaires économiques de la communauté, le commissaire au redressement productif,
M. Coulon, le sous-préfet, M. Brassac.

Le président du conseil général et Sénateur Yves Daudigny participera également à la réunion.

Je rencontrerai la délégation avant cette réunion afin d’organiser un échange le plus constructif
possible.

mer.

07

nov.

2012

L'Aisne Nouvelle - "Je ne suis pas que le député de Soissons"

J'ai répondu aux questions de l'Aisne Nouvelle le 5 novembre 2012.

Retrouvez toutes mes réponses en cliquant sur l'image.

ven.

26

oct.

2012

Réunion publique à Vic sur Aisne

J'ai tenu une réunion à Vic sur Aisne vendredi soir pour avoir un échange avec les électeurs sur les questions intéressant la circonscription, en premier lieu la situation de Focast et celle de Baxi.

Cette soirée a été aussi pour moi l'occasion de répondre aux questions, nombreuses, posées par l'assistance sur le travail qui se fait à l'Assemblée. Il a beaucoup été question du budget qui est en cours de vote avec notamment des questions sur les retraites, le logement et de l’aide alimentaire au plus démunis remise en cause par l’Union européenne.

J'ai beaucoup apprécié cette soirée d'échange et de rencontre avec les électeurs et je les convie à venir aussi nombreux à la prochaine réunion publique qui aura lieu le 9 novembre 2012 à 18 heures à la Salle des Fêtes de BLERANCOURT.

ven.

26

oct.

2012

Encourager et soutenir la création musicale

La SACEM soutient la création et la diffusion du spectacle vivant, la formation des créateurs et celle des interprètes sur les territoires. Entre 2007 et 2011, 102 projets ont été soutenus en Picardie par une aide de presque 370 000€ ciblant les festivals et les salles de concert. 

Lire la suite

mer.

24

oct.

2012

Hommage au caporal-chef Laurent Bériot et aux victimes de l’attentat du Drakkar

J’ai assisté aux cérémonies commémoratives de l’attentat du 23 octobre 1983, contre la base militaire « DRAKKAR » située à Beyrouth au Liban.

Ce fut le moment de rendre  hommage aux 58 parachutistes français disparus lors de cette explosion et particulièrement en l’honneur du caporal-chef Laurent Bériot, enfant de la commune de Soissons.

Lire la suite

lun.

22

oct.

2012

Louis Rossi : 300km/h à moto

Louis Rossi, qui a malheureusement chuté lors du Grand Prix de Malaisie de ce week-end, a fait partie des pilotes qui ont testé des motos - les "poussant" jusqu'à 300km/h - sur la piste de l'aéroport de Châteauroux (36).

Retrouvez la vidéo de ces essais ci-dessous.

Lire la suite

dim.

14

oct.

2012

Banquet annuel de l'association intercantonale des Anciens Combattants

Je me suis rendue au banquet annuel de l'association intercantonale des cantons de Braine, Oulchy, Soissons, Vailly et Vic-Sur-Aisne des ACPG (Anciens Combattants - Prisonniers de Guerre), CATM (Combattants d'Algérie, Tunisie et Maroc), TOE (Théâtre d'Opérations Extérieures) et Veuves de guerre où j'ai assisté avec plaisir à la remise de deux médailles.

Dans mon intervention j'ai souligné mon intérêt porté aux Anciens Combattants et aux actions de l'association intercantonale.

Lire la suite

dim.

14

oct.

2012

Sinceny - 17ème journée de la faïence

J'ai participé à l'inauguration de l'exposition magnifique - "Les faïences patronymiques" - montrée pour la 17ème journée de la faïence de Sinceny.

J'ai souligné dans mon intervention la richesse de la tradition de la faïence de Sinceny et j'ai salué le travail des communes et des associations - appuyé par les écoles - réalisé autour de ce patrimoine.

Lire la suite

ven.

12

oct.

2012

Sacy - Inauguration du site scolaire

J'ai participé à l'inauguration du site scolaire de Sacy qui fait suite au regroupement scolaire, débuté il y a 3 ans, des villes de Berny-Rivière et Saint Christophe à Berry.

J'ai pu, dans mon intervention, souligner l'importance - pour le bon fonctionnement de notre Ecole républicaine - de disposer d'équipements de qualité à disposition des enseignants et au bénéfice des enfants.

Lire la suite

mer.

10

oct.

2012

"La guerre d'Algérie" - Exposition au Musée de la Résistance et de la Déportation de Fargniers

Dans le cadre du 50ème anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie, j’ai participé au vernissage de l’exposition « LA GUERRE D’ALGÉRIE », visible au Musée de la Résistance et de la Déportation de Fargniers, organisée par les membres du comité de Tergnier de la F.N.A.C.A (Fédération Nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc, Tunisie).

 

Retrouvez ci-dessous la vidéo de mon intervention.

Lire la suite

lun.

08

oct.

2012

Cérémonie patriotique pour les jeunes.

Retrouvez, ci-dessous, les photos prises lors de la cérémonie patriotique qui s'est déroulée le 1er septembre à l'Arc de Triomphe et où, avec Patrick Day - maire de Soissons et Mireille Tiquet - conseillère régionale et adjointe au maire de Soissons, j'ai accompagné les jeunes axonais et des représentants des anciens combattants afin de raviver la flamme du Soldat Inconnu.

Lire la suite

mer.

13

mars

2013

Mon nouveau blog est en ligne !

Mon nouveau blog a été mis en ligne la semaine dernière.

 

Il est accessible à l'adresse suivante : www.mfbechtel.fr

 

 

Vous pouvez désormais vous abonner à ma newsletter.

 

Retrouvez-moi également sur Twitter @MFBechtel

dim.

27

janv.

2013

Assemblée générale de l'UNC à Crouy

Je suis allée saluer l'assemblée générale de l'UNC de l'Aisne en présence des personnalités organisatrices et invitées.

 

J'ai souligné l'importance que, comme députée, j'attache au monde combattant. Celui-ci peut, en toutes circonstances, compter sur mon appui.

 

J'ai également indiqué mon intérêt pour la célébration du centenaire de la Grande guerre. S'agissant tout particulièrement de l'implication des écoles, j'ai fait état de l'intérêt que revêt la visite du wagon de Rethondes, visite très impressionnante liée au "double armistice", bien de nature à éclairer les élèves sur les grands moments de notre histoire.

 

Le vin d'honneur qui a suivi m'a permis de saluer de nombreux participants et participantes dans une atmosphère cordiale et chaleureuse.

 

dim.

20

janv.

2013

Cercle musical à Soissons

Le cercle musical de Soissons a donné une matinée particulièrement réussie. L'art était au rendez-vous, mais aussi la solidarité avec la participation de certains musiciens venus de loin, qui ont repris la route (enneigée), ou le train (dans le froid) à l'issue du concert.

 

J'ai eu le plaisir de remettre la médaille de 2ème violon à M. Xuan Hoang.

 

Bravo au cercle musical et à ceux qui le font vivre !

sam.

19

janv.

2013

Café philo

C'est dans la salle bondée d'un café soissonnais que nous avons débattu sur le thème proposé par Jean-Hugues Lenoir dans le cadre de l'association citoy'Aisne, "qu'est-ce qu'un homme normal ?".

C'était un vrai débat avec des points de vue intéressants, parfois divergents. Les uns voient dans la définition de l'homme normal la référence à la société et à ses règles ; d'autres ont plutôt mis en valeur la difficulté à définir une norme et en tout cas la différence entre la norme, les règles et les codes.

Débat à poursuivre !

 

 

 

 

sam.

19

janv.

2013

Association républicaine des anciens combattants (ARAC) : de la guerre d'Algérie au centenaire de la Grande guerre

Salle de la mutualité à Soissons

L'assemblée générale de l'ARAC a été pour moi l'occasion de faire le point sur quelques sujets qui me tiennent à coeur.

- Reconnaissance du 19 mars comme journée nationale du souvenir et de reccueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc : la date du 19 mars 1962, votée par le Parlement, était bien la date légitime pour célébrer la fin des opérations en Algérie.

- L'intervention au Mali : une opération militaire était nécessaire. Elle devra être complétée par la reconstruction politique d'un véritable Etat souverain.

- Commémoration de la Grande guerre : il faut refuser la confusion avec le 8 mai 1945 et avoir la volonté de mener une réflexion sur ce qui a conduit à cette guerre, en parallèle des cérémonies et des manifestations de mémoire.

 

J'ai eu le plaisir de remettre la médaille d'honneur de l'ARAC à M. Jean-Pierre Provot.

 

Lire la suite

dim.

13

janv.

2013

Vœux à la Mairie de Pommiers

La cérémonie s’est déroulée en présence de M. Francis Couvreur, Maire de Pommiers, et du conseil municipal de Pommiers, ainsi que de Patrick Day, Maire de Soissons, de nombreux élus et de nombreux Pomméramiens.

J'ai souligné dans mon intervention l'importance des problèmes industriels et économiques sur notre territoire, salué la qualité et l'exemplarité de l'école de Pommiers en présence de sa Directrice, appelée à prendre sa retraite l'an prochain. J'ai aussi évoqué la décentralisation qui s'annonce en soulignant l'importance que j'attachais à la structure déparementale, héritée de la Révolution et légitime dans l'esprit des Français.

sam.

12

janv.

2013

Repas des anciens à Villeneuve-Saint-Germain : un moment très convivial

J’ai participé au repas des anciens en présence de M. Alain Raverdy, Maire de Villeneuve-Saint-Germain, de Jeanine Lefèvre, Maire-adjointe de la commune et suppléante de Patrick Day, Maire de Soissons et conseiller général de Soissons-Nord également présent.

Lire la suite

sam.

12

janv.

2013

Cérémonie de la Sainte Barbe en l'honneur des pompiers : sens civique et solidarité

La cérémonie s’est déroulée en présence de M. Bernard Ruelle, Maire de Vic-sur-Aisne, du lieutenant Grandjean, responsable du centre de secours de Vic-sur-Aisne, du lieutenant-colonel Wilmotte, chef du groupement Sud des pompiers de l’Aisne, de Jean-Luc Moraux, conseiller général du canton de Vic-sur-Aisne, et du Capitaine Henry, commandant du regroupement des brigades de gendarmerie de Vic-sur-Aisne et Villers-Cotterêts.

 

 

Lire la suite

ven.

11

janv.

2013

Cérémonie des voeux à la mairie de Soissons

J’ai participé à la cérémonie des vœux organisée à la Mairie de Soissons par Patrick Day, Maire de Soissons et conseiller général de Soissons Nord.

Etaient notamment présents M. Brassac sous-préfet de l’arrondissement de Soissons, une bonne partie des adjoints du Maire de Soissons, Mireille Tiquet, conseillère régionale de Picardie, le procureur de la République du tribunal de grande instance de Soissons, ainsi que Mme la commissaire de police, commandant de la gendarmerie de Soissons, des représentants des associations d'anciens combattants, des responsables de l’Education nationale, de nombreux élus locaux, ainsi que des personnalités représentant les activités les plus variées.

L’Harmonie municipale de Soissons a inauguré sa nouvelle tenue et a offert au public attentif deux aubades très réussies.

 

mer.

19

déc.

2012

Ecole : une priorité confirmée

112 emplois supplémentaires pour notre académie en 2013

Après la suppression de 77 000 postes au cours du précédent quinquennat, la priorité à la jeunesse voulue par le Président de la République vient de se traduire dans le budget de l’éducation tout récemment adopté par le Parlement. En 2013, ce sont ainsi 112 postes supplémentaires dont bénéficiera notre académie.

 

Ce renforcement significatif des moyens permettra d’accroître l’accueil des élèves de moins de 3 ans, la mise en place du dispositif « plus de maîtres que de classes » dans le premier degré ainsi que les moyens d’une meilleure pédagogie.

Lire la suite

lun.

10

déc.

2012

Au coeur du projet de loi anti-terroriste

Rapporteur du projet de loi anti-terroriste, j'ai répondu aux questions de Jean-Michel Roustand pour l'Union.

Bechtel au cœur du projet de loi antiterroriste

Publié le lundi 10 décembre 2012 à 08H58

 

Le projet de loi antiterroriste revient devant le Parlement pour être définitivement adopté mercredi. La députée axonaise Marie-Françoise Bechtel est rapporteure de ce texte à l'Assemblée nationale.

Le projet de loi relatif à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme revient aujourd'hui devant les sénateurs après un passage en commission mixte paritaire. Il sera définitivement adopté mercredi par l'Assemblée Nationale. Nouvelle députée chevénementiste de l'Aisne, mais dotée d'une solide expérience dans les cabinets ministériels, Marie-Françoise Bechtel a été désignée rapporteure de ce texte.
Si elle n'avait pas manifesté d'appétence particulière pour « ce sujet intéressant », elle s'y est totalement investie en multipliant les auditions pour tenter d'en cerner au plus près les différentes dimensions. Un travail préparatoire qui lui a notamment permis de rencontrer le juge antiterroriste Trévidic, le successeur du juge Bruguière, qui l'a « très favorablement impressionnée ».

 

Lire la suite

dim.

09

déc.

2012

Repas des anciens à Beautor : refaire de la santé une priorité

J’ai participé, en présence de Jacky Vasseur, Maire de Beautor, de plusieurs élus du conseil municipal, des conseils général et régional, du président de la communauté de communes de l’Oyse, de Nelly Goujon, Vice-présidente du comité départemental des retraités et des personnes âgées, ainsi que de nombreux Beautorois, à l’apéritif précédent le repas très sympathique offert par la municipalité.

 

J’ai abordé dans mon intervention les problèmes de santé qui se posent tout particulièrement dans notre territoire avec la désertification médicale et l’accès à l’hôpital. J’ai salué l’initiative du conseil régional de Picardie, qui a rejeté le projet présenté par l’agence régionale de santé et adopté un autre projet plus ambitieux pour refaire de la santé une priorité régionale.

A cet effet, il ne faut pas manquer d’ambition en ce qui concerne l’offre de soins donnée aux hôpitaux « intermédiaires » tel celui de Chauny. Cette exigence est d’autant plus importante que l’état de santé de la population picarde, comme le montrent de nombreuses études, n’est pas satisfaisant par rapport aux normes nationales.

Lire la suite

jeu.

06

déc.

2012

Manifestation des salariés et élus du Soissonnais à Paris: un compte rendu bien peu exact dans l'Union

A la suite de l'article paru dans l'Union ce jeudi 6 décembre, rendant compte de la manifestation d'hier à Paris, j'ai demandé à la direction du journal d'exercer mon droit de réponse afin de rectifier les graves inexactitudes me concernant. Voici ma lettre telle qu'adressée à la rédaction.

De graves inexactitudes ont émaillé le compte rendu par l’Union de la manifestation des salariés du Soissonnais à Paris le 5 décembre. Mise en cause, notamment à travers les déclarations de l’organisateur de la manifestation, je vous demande de rectifier les faits.

 

J’ai été informée de la manifestation prévue à Paris mercredi 5 décembre et je l’ai d’ailleurs relayée en en informant tous les médias nationaux le 4 décembre afin d’essayer de donner aux salariés du Soissonnais toute la visibilité qu’ils méritent. J’entendais bien les rejoindre le matin du 5, puisque la manifestation, croyais-je, était prévue devant l’Assemblée nationale. Mais je ne les y ai jamais vus puisqu’ils étaient place de la Concorde, où ils ont de surcroît été bloqués par les forces de police.

Lire la suite

mar.

04

déc.

2012

Face au déclin du Soissonnais, une action constructive

La spirale du déclin (Focast, Baxi, Télécom, Geodis, Pomly) ne peut pas continuer. Chacun doit agir de la manière la plus efficace à la place où il se trouve. Après la réunion à Bercy autour du dossier Focast / Baxi, nous travaillons au plan social chez Focast et à la poursuite du diagnostic partagé avec l’Etat sur Baxi.

Au-delà, la bataille doit s’engager en termes d’aménagement du territoire et de relance de l’économie dans le Soissonnais. C’est le sens de la présence à Paris demain de nombreux salariés. C’est aussi le sens des démarches que j’ai engagées auprès des pouvoirs publics. C’est un engagement qui ne sera pas abandonné et qui, tout au contraire, ne fait que commencer. Je tiendrai les salariés informés à toutes les étapes.

Lire la suite

lun.

03

déc.

2012

Téléthon à Soissons

Je me suis rendue samedi 1er décembre à l’espace Claude Parisot pour l’arrivée du Téléthon. Organisée avec brio par Christian Lépine, cette manifestation de solidarité a touché particulièrement le public à l’heure où les familles de Focast sont frappées par la liquidation de l’entreprise.

C’était un plaisir de remettre des coupes à ces jeunes pleins de vie et d’ardeur bénévole. Un bel après-midi pour ceux-ci… et pour les moins jeunes !

Lire la suite

sam.

01

déc.

2012

Journée mondiale du bénévolat à Chauny, salle des Fêtes François Mitterrand

Le comité départemental des médaillés de la Jeunesse et des Sports a célébré la journée mondiale du bénévolat le 1er décembre à Chauny.

 

En présence du Maire de Chauny, Monsieur Marcel Lalonde, d’élus locaux et de Jean-Luc Lanouilh, conseiller général, j’ai tenu à rendre hommage à tous les bénévoles qui oeuvrent, par leur action volontaire, au service du développement économique et social de notre territoire. En ces temps de crise, le rôle des associations notamment est fondamental pour aider les jeunes des quartiers sensibles et les populations les plus démunies.

Cette journée du bénévolat a été pour moi l'occasion de remettre la médaille de bronze jeunesse et sport à Madame Francine Meurisse, présidente de l’association sportive Gym’Aréna de Saint-Quentin, et Secrétaire du comité départemental de gymnastique de l’Aisne.

 

J’ai également eu l’honneur de recevoir des remerciements et une médaille de Monsieur Jean-Marie Compagnon, qui représentait le comité de Chauny et présidait cette belle manifestation.

 

L’après-midi s’est conclue par la signature du livre d’or.

Lire la suite

mer.

28

nov.

2012

FOCAST : journée d'émotion

Grand moment d’émotion hier à Soissons : les salariés de FOCAST, en lutte depuis des mois pour conserver leur emploi et un outil de travail qui leur est cher, avaient décidé d’ouvrir les portes de l’usine à tous ceux qui le souhaitaient. A quelques jours de la fermeture probable de FOCAST, alors même qu’ils sont abandonnés par un patron voyou, les salariés ont eu le réconfort, la reconnaissance et les témoignages de solidarité qu’ils méritaient. Des centaines de personnes, anciens salariés, camarades de BAXI, habitants du Soissonnais, familles et amis, sont venus les soutenir et assister à la « coulée de l’espoir », une démonstration de leur savoir-faire.

Cette manifestation a redonné aux salariés la fierté d’être utiles à la nation, mais la lutte pour l’emploi continue et je compte bien la poursuivre avec eux : il y va du devenir de plus de 130 salariés chez FOCAST et, plus largement, de l’avenir de l’industrie dans le Soissonnais.

lun.

26

nov.

2012

BAXI, FOCAST : une mobilisation exemplaire

Les salariés des entreprises soissonnaises FOCAST, fonderie, et BAXI, producteur de chaudières, menacés de liquidation judiciaire, mèneront mardi après-midi 27 novembre une action originale de sensibilisation. Après des jours de manifestations avec leur cortège d’incidents, « la coulée de l’espoir » réanimera la fonderie en arrêt de travail pour mettre en valeur combien les salariés sont prêts à une reconversion et une réanimation du site.

Avec cette action, ils veulent faire connaître la situation dégradée du Soissonnais (182ème sur 188 pour le taux de chômage en France) et donner l’exemple d’une implication dans la « mobilisation nationale » à laquelle vient d’appeler Arnaud Montebourg en faveur de l’industrie de notre pays.

 

Je reste en ce qui me concerne, comme les élus locaux, mobilisée pour continuer l'action.

jeu.

22

nov.

2012

Concertation au Ministère autour de FOCAST et BAXI

Une délégation composée des représentants des salariés et du dirigeant de BAXI ainsi que des maires de Soissons et Villeneuve St Germain, du président de la communauté d’agglomération et du représentant de M. Daudigny, a été reçue à mon initiative par la cellule de M. Boris Vallaud, conseiller du Ministre Arnaud Montebourg, en présence de M. Coulon, commissaire au redressement productif et de M. Brassac, sous-préfet de Soissons. Cette réunion, qui faisait suite à la table ronde tenue à Soissons le 13 novembre, a été consacrée aux positions des parties prenantes et aux solutions qui doivent être explorées.

BAXI : le conseiller du Ministre a indiqué qu’un diagnostic de l’Etat devrait être mis en place et il été convenu qu’un groupe de travail rassemblant les représentants de l’Etat, les décideurs du siège (BDR Thermea) et le directeur général France ainsi que l’expert-comptable qui accompagne les salariés, sera très prochainement réuni. Une nouvelle table ronde en tirera les conclusions au plus tard mi-février. Il est également prévu que le PSE soit suspendu pour 3 mois et que le site de BAXI continuera à produire pendant ce temps.

Lire la suite

mer.

07

nov.

2012

Focast et Baxi au Ministère du redressement productif le 19 novembre.

Les salariés des entreprises seront reçus le 19 novembre au cabinet d’Arnaud Montebourg à Bercy.
Seront également présents les dirigeants des entreprises, et les élus locaux impliqués directement
dans la recherche de solutions devraient se joindre à la délégation : M. Patrick Day, maire de
Soissons, et M. Jean-Marie Carré, président de la communauté d’agglomération, ainsi que le
directeur des affaires économiques de la communauté, le commissaire au redressement productif,
M. Coulon, le sous-préfet, M. Brassac.

Le président du conseil général et Sénateur Yves Daudigny participera également à la réunion.

Je rencontrerai la délégation avant cette réunion afin d’organiser un échange le plus constructif
possible.

mer.

07

nov.

2012

L'Aisne Nouvelle - "Je ne suis pas que le député de Soissons"

J'ai répondu aux questions de l'Aisne Nouvelle le 5 novembre 2012.

Retrouvez toutes mes réponses en cliquant sur l'image.

ven.

26

oct.

2012

Réunion publique à Vic sur Aisne

J'ai tenu une réunion à Vic sur Aisne vendredi soir pour avoir un échange avec les électeurs sur les questions intéressant la circonscription, en premier lieu la situation de Focast et celle de Baxi.

Cette soirée a été aussi pour moi l'occasion de répondre aux questions, nombreuses, posées par l'assistance sur le travail qui se fait à l'Assemblée. Il a beaucoup été question du budget qui est en cours de vote avec notamment des questions sur les retraites, le logement et de l’aide alimentaire au plus démunis remise en cause par l’Union européenne.

J'ai beaucoup apprécié cette soirée d'échange et de rencontre avec les électeurs et je les convie à venir aussi nombreux à la prochaine réunion publique qui aura lieu le 9 novembre 2012 à 18 heures à la Salle des Fêtes de BLERANCOURT.

ven.

26

oct.

2012

Encourager et soutenir la création musicale

La SACEM soutient la création et la diffusion du spectacle vivant, la formation des créateurs et celle des interprètes sur les territoires. Entre 2007 et 2011, 102 projets ont été soutenus en Picardie par une aide de presque 370 000€ ciblant les festivals et les salles de concert. 

Lire la suite

mer.

24

oct.

2012

Hommage au caporal-chef Laurent Bériot et aux victimes de l’attentat du Drakkar

J’ai assisté aux cérémonies commémoratives de l’attentat du 23 octobre 1983, contre la base militaire « DRAKKAR » située à Beyrouth au Liban.

Ce fut le moment de rendre  hommage aux 58 parachutistes français disparus lors de cette explosion et particulièrement en l’honneur du caporal-chef Laurent Bériot, enfant de la commune de Soissons.

Lire la suite

lun.

22

oct.

2012

Louis Rossi : 300km/h à moto

Louis Rossi, qui a malheureusement chuté lors du Grand Prix de Malaisie de ce week-end, a fait partie des pilotes qui ont testé des motos - les "poussant" jusqu'à 300km/h - sur la piste de l'aéroport de Châteauroux (36).

Retrouvez la vidéo de ces essais ci-dessous.

Lire la suite

dim.

14

oct.

2012

Banquet annuel de l'association intercantonale des Anciens Combattants

Je me suis rendue au banquet annuel de l'association intercantonale des cantons de Braine, Oulchy, Soissons, Vailly et Vic-Sur-Aisne des ACPG (Anciens Combattants - Prisonniers de Guerre), CATM (Combattants d'Algérie, Tunisie et Maroc), TOE (Théâtre d'Opérations Extérieures) et Veuves de guerre où j'ai assisté avec plaisir à la remise de deux médailles.

Dans mon intervention j'ai souligné mon intérêt porté aux Anciens Combattants et aux actions de l'association intercantonale.

Lire la suite

dim.

14

oct.

2012

Sinceny - 17ème journée de la faïence

J'ai participé à l'inauguration de l'exposition magnifique - "Les faïences patronymiques" - montrée pour la 17ème journée de la faïence de Sinceny.

J'ai souligné dans mon intervention la richesse de la tradition de la faïence de Sinceny et j'ai salué le travail des communes et des associations - appuyé par les écoles - réalisé autour de ce patrimoine.

Lire la suite

ven.

12

oct.

2012

Sacy - Inauguration du site scolaire

J'ai participé à l'inauguration du site scolaire de Sacy qui fait suite au regroupement scolaire, débuté il y a 3 ans, des villes de Berny-Rivière et Saint Christophe à Berry.

J'ai pu, dans mon intervention, souligner l'importance - pour le bon fonctionnement de notre Ecole républicaine - de disposer d'équipements de qualité à disposition des enseignants et au bénéfice des enfants.

Lire la suite

mer.

10

oct.

2012

"La guerre d'Algérie" - Exposition au Musée de la Résistance et de la Déportation de Fargniers

Dans le cadre du 50ème anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie, j’ai participé au vernissage de l’exposition « LA GUERRE D’ALGÉRIE », visible au Musée de la Résistance et de la Déportation de Fargniers, organisée par les membres du comité de Tergnier de la F.N.A.C.A (Fédération Nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc, Tunisie).

 

Retrouvez ci-dessous la vidéo de mon intervention.

Lire la suite

lun.

08

oct.

2012

Cérémonie patriotique pour les jeunes.

Retrouvez, ci-dessous, les photos prises lors de la cérémonie patriotique qui s'est déroulée le 1er septembre à l'Arc de Triomphe et où, avec Patrick Day - maire de Soissons et Mireille Tiquet - conseillère régionale et adjointe au maire de Soissons, j'ai accompagné les jeunes axonais et des représentants des anciens combattants afin de raviver la flamme du Soldat Inconnu.

Lire la suite

Permanence parlementaire

 

1, avenue du

Général de Gaulle

02200 Soissons

 

tél : 03 23 59 60 69